Depuis quelques jours maintenant, sous l’ordre du procureur Sangaré, le 1er vice maire de la Commune de Matam est arrêté par le pouvoir d’Alpha Condé, pour avoir passé un marché à une ONG Etoile Guinée Emergeante, qui l’accuserait pour abus de confiance. Mais, est-ce que, c’est parce qu’Ismael Condé a démissionné au RPG pour adhérer à l’Union des Forces Démocratiques de Guinée (UFDG) que, le premier vice maire soit enfin arrêté ? En tout cas, cette question est actuellement sur les lèvres de nombreux guinéens. Parce que, la plainte contre Ismael Condé, dans cette affaire  date depuis le 25 février 2019. Voilà, pour les observateurs où le hic se plané. Sinon, pourquoi attendre jusqu’après 5 mois, pour procéder à l’arrestation du 1er vice maire ?

Seulement qu’en Guinée, avec le pouvoir d’Alpha Condé, les affaires deux poids deux mesures n’en finissent pas. Sinon, à la mairie de Matam, celui qui signe toutes les affaires ou contrats avec les PME et autres organisations, c’est bien Mr le maire Sacko, qui engage la mairie de Matam. Mais, comment celui-ci peut être en liberté, même si, on nous dit à la dernière minute que, le maire sera entendu à la police, mais  son premier vice maire, lui,  soit en garde à vue, dans une affaire où le maire a vêtu sa signature ?

Selon nos amis de l’émission ‘’Face à l’Info’’, de la radio Nostalgi fm, de ce lundi, il y a un certain Roland Camara et Petit Kaba, qui ont monté de toute pièce, cette cabale contre Ismael. A en croire nos confrères, tous deux ont de bars café dans l’enceinte de la mairie.  Et, dans un moment donné, ces deux personnes avaient pris les jeunes du RPG en otage, pour barricader le bureau du premier vice maire de Matam.

Dossier à suivre !

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments