Le Premier ministre, Chef du Gouvernement Dr Ibrahima Kassory Fofana a pris part à la 9ème Assemblée Générale Ordinaire du Comité National de Lutte contre le SIDA (CNLS), tenue ce vendredi dernier, 01 Février 2019 à Conakry. Objectif de cette rencontre,  faire le bilan de l’examen de l’année écoulée et pencher sur les perspectives de l’examen  l’année suivante.

Après la présentation du Secrétaire Exécutif du CNLS Dr Abass Diakité, qui a indiqué aux invités et aux partenaires qu’ avec l’implication des partenaires et acteurs, le pays s’est doté d’un nouveau cadre stratégique nationale de lutte contre les IST/VIH/SIDA, pour la période de 2018-2022 à la faveur de la fin du précédent qui s’étendait sur une période de 2013 à 2017. « Le nombre de sites intégré a connu une augmentation remarquable passant de 323 en 2016 à 726 en 2018. Le nombre de sites pour la prise en charge en ARV a doublé depuis 2016, le pays compte 142 structures délivrant le traitement ARV. Le nombre de personnes sous traitement antirétroviral a considérablement augmenté avec 46 926 patients pour le suivi biologique des personnes vivant avec le VIH. On dénombre 100 appareils compteurs CD4 et 21 appareils à charge virale fonctionnels dans notre pays. A date, on a 2 centres de Traitement Ambulatoire pour toujours renforcer la prise en charge des personnes vivant avec le VIH. Aujourd’hui, selon l’enquête démographique et de Santé, le taux de prévalence du VIH au sein de la population est passé de 1,7% en 2012 à 1,5% en 2018 », explique Dr Abass Diakité, Secrétaire Exécutif du CNLS aux invités et aux partenaires de la Guinée, lors de la 9ème Assemblée Générale Ordinaire du CNLS.

Malgré cette présentation encourageante Dr Abass Diakité, le Premier ministre Dr Ibrahima Kassory Fofana a, dans son discours  exhorté au CNLS à redoubler d’efforts. « Nous sommes appelés à valider le bilan annuel de la riposte au VIH pour l’année écoulée et le cadre de stratégique national de la lutte contre les IST/VIH et SIDA pour la période 2018-2022. Je vous exhorte également à une participation active par vos contributions positives à l’atteinte des objectifs de la rencontre. La situation actuelle du VIH/SIDA suscite de l’espoir avec la stabilité de l’épidémie. Notre ambition est de mettre fin à l’épidémie du VIH à l’horizon 2030. Pour cela, nous devrons redoubler d’efforts sur tous les plans et surtout sur le plan financier », a exhorté Dr Ibrahima Kassory Fofana, Premier ministre guinéen aux cadres du CNLS.

Après les présentations sur le cadre stratégique national du CNLS 2018-2022 par Dr Thierno Souleymane Diallo, Chef de département Planification, Suivi, Evaluation et Recherche ; le Bilan de la riposte au VIH/SIDA 2018 par Elhadj hady Sankhon, Contrôleur Financier SE/CNLS et le bilan de la mise en œuvre de la subvention VIH du Fonds Mondial 2018 par Mme Fatou Kinet, Directrice Programme Fonds mondial Plan Guinée ; suivi de discussions, recommandations et dans l’ensemble, les travaux de la 9ème Assemblée Générale Ordinaire du CNLS a été validée par les participants par une note de satisfaction.

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél: 656402298

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments