L’adresse à la Nation du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé  de la semaine dernière, continue à grincer les dents des observateurs de la scène politique guinéenne, notamment au sein de la société civile, ainsi qu’au sein des classes politiques guinéennes. Le Parti  Démocratique pour l’Espoir  (PADES) de Dr Ousmane Kaba, qui dérange le parti au pouvoir au sein de son fief de la  Haute Guinée (Kankan, Mandiana, Siguiri, Kouroussa…), l’a fait savoir par la voix de Hadja Dédé Dioubaté, coordinatrice du PADES, au cours de l’Assemblée Générale,  tenue ce samedi, 07 Septembre 2019 au siège du parti, qu’il n’est pas d’accord pour la consultation que souhaite le Chef de l’Etat . Voici l’extrait de sa réaction. Lisez !

« Nous avions suivi avec beaucoup d’intérêt la déclaration du président Alpha Condé sur la consultation des forces vives de la nation. Nous disons haut et fort que nous ne voulons pas de consultation. C’est à l’hôpital souvent on fait la consultation pour les malades. Nous, nous ne sommes pas malades pour faire la consultation. Nous réitérons devant vous ce matin que cette consultation nous ne voulons pas », a déclaré Hadja Dédé Dioubaté, coordinatrice du PADES,  aux cadres , militants  et sympathisants du parti.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments