Parmi les 50 entreprises nominées ce samedi, 30 Novembre 2019 par la COPE-Guinée, pour leur implication active au développement, en créant de l’emploi pour la jeunesse guinéenne, Aliou Traoré, évoluant sur le sol guinéen il y a plus de 10 ans, notamment  dans le  transit et le secteur du transport,  sous label de la société Aliou Traoré Transit, de la société ATT pour les intimes fait partir des lauréats de cette 10 ème édition de la COPE-Guinée.

Satisfait de cette distinction, mais aussi du choix porté sur son pays d’origine (Mali), pour abriter  en 2020, l’organisation de la première édition de ce grand évènement sur le sol de ces ancêtres, Mr Traoré a accordé un entretien à notre rédaction, pour non seulement exprimer ses sentiments à cette distinction, mais également expliquer les activités que son entreprise mène en République de Guinée.

Tout d’abord, le nominé 2019 de la COPE-Guinée, a commencé par  remercier le coordinateur de ce grand évènement, en la personne de Paul Kamano, pour cette belle initiative. Selon le récipiendaire, la COPE-Guinée n’a pas fait une compétition mais plutôt, c’est une évaluation qu’il a faite  entre les différentes entreprises.

« Dans mon entreprise, c’est vrai que j’ai été récipiendaire mais, je tiens à dire ici  que, mon trophée c’est au nom de tous les transitaires, ce n’est pas moi qui a gagné. Cette fois-ci, c’est moi qui a été nominé, mais les prochaines éditions, je souhaiterais que ce soit d’autres transitaires de la même fédération ou d’autres fédérations, qui font la production mieux que moi. C’est ce qui fait la fierté de la chose », a souhaité Mr Aliou Traoré de la structure Aliou Traoré Transit, tout en précisant qu’en Guinée, c’est la première fois qu’il soit nominé.

« En Guinée, c’est la première fois que je sois nominé mais, dans les autres pays comme au Mali, j’ai eu beaucoup des prix dans le cadre de transit en même temps. Le plus important, que les opérateurs économiques et d’autres transitaires sachent que,  nous sommes-là pour leurs rendre service. C’est vrai qu’on fait de la prestation mais, le plus important c’est l’intérêt mutuel des pays frontaliers. Ce que la Guinée peut en profiter, le Mali peut faire, comme le Sénégal aussi. Donc, si je suis récipiendaire de ce trophée, c’est parce qu’il y a d’autres transitaires qui sont avec moi ; des partenaires techniques, même financiers qui me soutiennent», précise-t-il à notre reporter.

Parlant de la société Aliou Traoré Transit, qui évoluait essentiellement dans le  transit, selon le PDG, étymologiquement, le transit c’est l’acheminement d’une marchandise d’un point à un autre. Mais, avec l’expérience que la société Aliou Traoré Traoré  a eue sur le terrain, il fallait ajouter le transport. Parce qu’il ne peut pas évoluer sans le transport. « Et, c’est ce qui fut fait aujourd’hui. La société Aliou Traoré Transit a, en son sein, la société de transport. Je suis au service de la Guinée et de l’Afrique », informe Aliou Traoré, PDG de la société Aliou Traoré Transit, qui promet de faire le maximum, pour avoir plus de personnels pour amasser mieux dans ce secteur.

Concernant l’organisation en 2020, de la première édition de la COPE-Guinée sur le sol malien, Aliou Traoré dit que c’est un grand honneur pour lui mais aussi, pour le Mali qui doit abriter cet évènement. « C’est un grand honneur. Voilà une preuve encore, qui prouve suffisamment que le Mali et la Guinée sont des pays frères, liés par la fraternité. Il n’y a pas longtemps, une trentaine d’opérateurs économiques, sont venus pour voir ce qu’ils peuvent faire en Guinée. Donc, tout ça adjugé, prouve qu’on est de même sang. Donc, COPE-Guinée au Mali, ils sont chez eux. La COPE-Guinée au Mali va faire un boom, à travers ce brasage médiatique,  de lien entre opérateurs économiques, qui est bon pour nos deux pays. Donc, c’est une  fierté pour nous de choisir le Mali, pour abriter la première édition de la COPE-Guinée sur le sol malien en 2020 », indique M Traoré, sans langue de bois, dans cet entretien exclusif qu’il a bien accordé à notre reporter.

Entretien réalisé par Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60     

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments