Il n’est secret pour personne aujourd’hui que, les routes guinéennes sont vraiment vétustés. Il suffit  de faire un tour seulement à Conakry et ses environnant, pour comprendre  les  réalités que présentent les routes guinéennes. Et, l’actuel ministre des Travaux Publics, Moustapha Naité ne fait rien pour renverser cette tendance. Depuis qu’il est nommé  à la tête de ce département, il n’a rien foutu pour l’amélioration de la qualité  des routes.

Pire, au lieu de mettre le vrai goudron, sur les parties où la dégradation est poussée, le département à travers le Fond d’Entretien Routier, colmatent en cette saison de pluie chaussées avec les pavées, pour fermer les trous. Mais, où le bât blesse encore,  ce travail est en général très mal fait. C’est le cas de Dixinn, à quelques mètres de Dixinn Ouwasiste. Ici, ses pavées sont superposées ici et là, l’une contre l’autre, en dent de scie, mais créé un énorme embouteillage chez les usagers de ce tronçon, beaucoup fréquenté par les automobilistes.

Le premier responsable de ce département, puisque c’est de lui qu’il s’agit, Moustapha Naité ne fait rien. Sinon que  bouffer l’argent du contribuable guinéen, depuis qu’il est arrivé à la tête de ce ministère, qu’il n’a ni la qualité, encore moins de l’expertise pour diriger ce département. Aujourd’hui, c’est Dieu seul qui connait, combien a été alloué pour mettre des barrières devant certains marchés de Conakry, notamment à Yimbaya, à Matoto Rond-Point, à Koloma marché, pour ne citer que ceux-là. A cela s’ajoute, la construction des passerelles à Dobondy et à Koloma….

Dans nos prochaines éditions, nous allons revenir en détail, sur l’état des routes guinéennes, en particulier celles  de l’intérieur du pays. Sans oublier aussi l’état des ponts !

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments