Depuis ce matin, le Président de la République sœur  du Burkinabé Faso,  Roch Marc Christian Kaboré est en visite d’amitié et de travail  en République de Guinée. Dans cette visite de raffermissement des relations d’amitiés entre Conakry et Ouagadougou, le Président guinéen Pr Alpha Condé a fait visiter à son homologue burkinabé, les installations de la Bluezone de kaloum et celles du Port Autonome de Conakry, précisément le Port Contenère, qui est de nos jours une référence dans la sous-région ouest africaine.

Au Port Autonome de Conakry, c’est un sentiment de joie qui a caractérisé le Président Burkinabé Roch Marc Christian Kaboré, qui n’a pas hésité un instant, de dire au micro des journalistes, qu’il  est  impressionné de voir le  travail  fait par le gouvernement de la troisième République, dirigé par le Pr Alpha Condé. Mais aussi, par l’accueil qui lui a été réservé par les travailleurs du Port de Conakry, représentés à cet effet par les dockers qui étaient massivement mobilisés pour la circonstance.

«J’ai le sentiment très positif. Parce que, d’abord nous avons visité la bluezone, qui est un cadre sportif pour la jeunesse guinéenne. Le second point, c’est la visite du Port. C’est la première fois que,  je visite ce port et j’ai vu le travail qui a été fait avec le groupe Boloré. La vision, c’est de faire en sorte que, le Port de Conakry puisse servir le Burkina Faso. Donc, avec le Président Alpha Condé, nous allions aborder ces questions… », a indiqué Roch Marc Christian Kaboré, Président de la République sœur du Burkina Faso, aujourd’hui au Port Autonome de Conakry.

De son côté, le Président Alpha Condé, quant à lui, a tout d’abord, rappelé  en langue nationale soussou que, la Guinée est plus proche de Bamako, par rapport à Dakar où il y a 200 km. 

« Donc, si notre Port est bien construit, le trafic du Burkina et le Mali passera par le Port de Conakry. Voilà pourquoi, nous donnons la force à notre Port et nos routes. Parce que, cela leurs intéressent. C’est à travers ça qu’ils peuvent transporter leurs marchandises. Il y a 200 km entre Conakry et Bamako. En plus, on peut construit un port sec à Siguiri. A partir de là, leurs camions  peuvent prendre leurs marchandises. Ils ne vont plus venir jusqu’à Conakry. Donc, nous allons tout faire, pour  que ce Port de Conakry soit leur Port. C’est ce travail là que,  nous sommes en train de montrer au Président Burkinabé… », a rappelé Pr Alpha Condé, Président de la République, au micro de notre reporter.

Depuis Port Autonome de Conakry, Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60   

    

 

 

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments