A l’occasion de la cérémonie de présentation des vœux de nouvel an 2020, organisé ce jeudi, 09 Janvier 2020, au siège de l’institution à Kaloum,  les cadres administratifs de la Cour Constitutionnelle ont, par la voix du Secrétaire Général, Cheick Fanta Mady Condé,  réaffirmé leur soutien au Président de l’institution  Mohamed Lamine Bangoura.

Dans son discours de bienvenu, le secrétaire général de la Cour Constitutionnelle, Cheick Fanta Mady Condé, a réaffirmé le soutien du personnel administratif au Président de l’institution. « Le personnel administratif vous remercie, pour l’opportunité offerte à deux de ses membres pour se rendre au lieu saint de l’islam. Des autres membres alités ont reçu votre accompagnement, avec à la clé un soutien financier et moral. Donc, le personnel administratif est résolu pour apporter sa petite touche à la réussite de votre mission, un engagement qui constitue dans la perspective de la consolidation de la paix. Nous serons à vos côtés… pour jouer des rôles appréciables », a indiqué Cheick Fanta Mady Condé, Secrétaire Général de ladite institution.

Honoré par la présence à cette cérémonie, de Mr le Président de la Cour des Comptes, Mohamed Diarré, mais également par l’excellence rapport  qui existe entre les travailleurs, le Président de la Cour Constitutionnelle, Mr Mohamed Lamine Bangoura a remercié les cadres dont, le dévouement et le savoir-faire contribuent  chaque jour, pour assoir les bases de la jeune juridiction. Il ne s’est pas limité seulement à remercier les travailleurs, mais il a pieusement pensé à tous ceux qui ont contribué, depuis la mise en place de cette institution jusqu’à aujourd’hui.

« Je rends hommage, aussi bien à ceux qui font l’honneur de m’accompagner en ce moment dont, pour des causes divers ne sont plus parmi nous. Je veux parler ici, le feu Kelefa Sall, premier Président de la Cour Constitutionnelle, décédé le 27 juillet 2019 à Conakry. Aussi, le premier-vice-président, Dr Alia Diaby, des conseillers Ahmed Tidiane Kaba, qui ont appartenu à la première composition de la Cour Constitutionnelle… », a indiqué Mohamed Lamine Bangoura, Président de la Cour Constitutionnelle.

Avant de rappeler ceci : « 40 arrêts ont été rendus durant l’année 2019 dont 5 arrêts concernant la constitution, deux avis consultatifs, un avis sur la prolongation du mandat de l’assemblée nationale…, une prestation de serment de 17 nouveaux commissaires de la CENI, trois diplomates et deux institutions internationales… ».

Face au grand rendez-vous qui s’annonce, il s’agit des élections législatives et Présidentielles, selon le Président de la Cour Constitutionnelle, c’est le moment où la Cour Constitutionnelle doit veiller à la validité de toutes ces consultations à caractères nationales, statuer sur la validité des  dossiers de candidatures et le contentieux des résultats. « En d’autres termes, le bon déroulement du scrutin, à l’accomplissement correct de la mission des conseillers. Nous tenons a rassuré que,  seul l’intérêt du peuple sera respecté…  C’est pourquoi, dès le 22 janvier, juges assistants, cadres de la direction et personnel administratif suivront une formation …portant sur les contentieux électoraux… »,a déclaré Mr Mohamed Lamine Bangoura, Président de la Cour Constitutionnelle.

.Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments