La crise au Mali, était, ce lundi 27 juillet, le seul sujet au menu du sommet extraordinaire de la CEDEAO, organisé par visioconférence. L’intervention du Président Guinéen au cours des débats, qu’il y a eus à cet effet, devrait, sans doute, susciter dans ce pays, de vives réactions dans le camp des contestataires.

En effet, Alpha Condé, sans ambigüité, a exprimé son soutien indéfectible à son frère et ami IBK, Président du Mali.

«En défendant le Mali, nous défendons nos propres pays, car, si jamais le terrorisme avance au Mali, tous nos pays sont menacés. C’est pourquoi, notre soutien à IBK doit être un soutien total et sans conditions», a sollicité le Président Guinéen auprès de ses pairs de la CEDEAO.

Par ailleurs, le locataire de Sékhoutoureya a invité ses homologues à réaffirmer sans barguigner la légitimité du Président IBK.

«Nous devons réaffirmer de façon incontestable, la légitimité du Président Boubacar Keita. Président élu dans un régime présidentiel, qui doit, en effet garder son PM et les postes de souverainetés qui sont : la défense, la sécurité et les finances ; et ainsi laisser le peuple malien de faire la proposition d’un gouvernement d’union nationale qui reflètera toutes les tendances», a-t-il soutenu.

Source mosaiqueguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments