A propos de la démissionné en cascade de son parti, Dr Ousmane Kaba  a fait une sortie, pour répondre à ces détracteurs qu’il qualifie d’escrocs politiques. Dominé par l’esprit de cupidité et de l’ingratitude pour avoir de quoi à manger, un groupe affamé et malveillant conduit par l’ex prisonnier du drame de Rogbané,  qui a couté la vie à 35 jeunes guinéens, Levis Saint Etienne a animé une conférence de presse ce mardi à Conakry,  au cours de laquelle, ces personnes malintentionnées,  ennemies à col blanc  de  la Guinée, ont annoncé  leur démission au Partis Des démocrates et L’espoir (PADES) de Dr Ousmane Kaba .

Après cette conférence presse,  où ils ont distribué de l’argent du contribuable guinéens,  notre reporter est allé rencontrer le premier responsable du Parti PADES Dr Ousmane Kaba,  pour recueillir sa réaction face à cette démission en cascade au sein de son parti.

Dans son intervention,  le responsable du PADES a qualifié ces personnes comme,  voleurs de son entreprise qui ont promis qu’ils seront poursuivis par leurs malversations financière : « Moi aussi j’ai entendu ça mais,  cela m’a fait beaucoup sourire. D’abord, il faut que je commence par dire quelques chose,   c’est qu’en Guinée actuellement, il y a  un nouveau métier qui a fait son apparition depuis deux ou trois mois ; ce nouveau métier s’appelle l’escroquerie politique.  On les appelle les escrocs politiques. Cela veut dire quoi, comme depuis qu’on accompagnait cette campagne de 3ème  mandat, il y a tous ces heureux qu’on donne de  l’argent public à distribuer.  Alors, les guinéens qui sont très ingénieux ont commencés à expérimenter le nouveau travail. Je fais partie de tel parti de l’opposition et voilà payer  moi pour qu’on puisse faire une campagne contre le parti. C’est de ça qu’il s’agit, parce qu’en fait,  toutes les personnes qui sont là, je ne vois aucun  vrai militant du PADES dedans. C’est marans.  On me parle de  Nanka Moussa Kaba, celui-ci n’était même pas un actif, il était un comptable d’un caissier, de l’université Koffi Anann. Ils étaient deux,  ils ont détournés plus d’un milliard. On les a virés sur la base d’un audit interne qui a été fait. Au lieu de les envoyés en prison, j’ai estimé que c’est n’est pas la peine, il faut s’en débarrasser simplement. Et, depuis au début de cette année, lui a été renvoyé pour malversation, avec un autre.  Donc, c’est des voleurs, je ne les considère même pas, ce n’est pas des combattants du PADES, c’était juste des caissiers de Koffi Ann. On parle aussi de Lévis Saint Etienne, qui a été notre candidat, je le reconnais à Ratoma mais, dans quelle circonstance ?  Vous avez que, le PADES n’a eu son autorisation qu’une semaine avant le scrutin, et on a demandé aux gens qui veulent se présenté sur les couleurs du PADES.  C’est tout. On ne le connait même pas.   Nous, on lui a aidé à être candidat. On lui a financé,  malheureusement il n’a même pas puis être conseillé. Depuis la fin des élections communale, il ne  s’est plus présenté ici, personne ne le connait d’ailleurs des militants du PADES  ne le connaissent même pas. Donc, il a démissionné  depuis d’ailleurs, il n’était même pas membre du PADES. C’était notre candidat simplement, par ce  qu’on cherchait des personnes à présenter sous les couleurs du PADES. Puis que le PADES n’avait pas eu le temps,  lors qu’on a eu l’autorisation de nous présenter au scrutin, c’était juste une semaine avant le scrutin, les gens se sont présenté, lui, il est   venu nous voir,  je suis bien connu à Ratoma.  C’était pour nous escroquer et puis, qu’on a payé sa campagne et puis il n’a  rien fait. C’est un peu la même chose que Dioubaté et Touré de  Dixinn. C’est pareil aussi ce ne sont pas de militants,  ils n’ont pas un seul bureau en place.   Donc, c’est ces ramassis des gens qui sont pris parce qu’ils ont de l’argent a gaspillé et qui sont accepté de faire le nouveau métier guinéen, les escrocs politiques. Moi j’aurai été effectué si j’avais vu des vrais militants, mais aucun d’eux n’est réellement militant du PADES. Ils ne militent pas dans notre parti depuis très longtemps. Levis n’a jamais  milité au PADES. Ils n’ont même pas des cartes que moi j’ai signé, Quelqu’un qui n’a jamais mis pied dans un parti  plus d’un  an est ce que, celui-ci  est militant du parti ? Depuis la fin des élections communes,  Levis ne s’est jamais présenté ici et on ne le connaissait même pas avant les élections. C’est lui qui est venu nous dire qu’il faut qu’on le supporte pour être candidat à Ratoma.  C’est tout et par les élections,  il n’a rien gagné, il a gaspillé notre argent, il a disparu comme il était venu… ».

Enfin, il annonce que ces deux malfrats financiers de son entreprise-Koffi  seront poursuivis à la justice. « Ils sont détournés plus d’un milliard avec son compère, ils étaient deux tellement que c’était trop on n’a même supprimé les caisses à Koffi Annan à cause d’eux, ils seront poursuivi puis nous avons un rapport d’audit ».

Avec Alpha Oumar Diallo, pour flammeguinee.com

Tél : 627 83 36 38

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments