Pour répondre aux promoteurs de la nouvelle constitution, qui se sont exprimé au nom de la Basse Côte le samedi dernier au siège du RPG-Arc-en-ciel, le patricarche de la Basse Guinée, Elhadj Sékouna Soumah a fait une déclaration musclée à Dubréka, pour dire que, c’est lui contrôle cette localité de la Guinée. Dans cette déclaration, le Kountigui  semble être très remonté, dans  cette rencontre qu’il a eu le weekend avec les sages où il s’est directement adressé aux promoteurs de la nouvelle constitution.   Selon lui, ceux-ci veulent une guerre civile en Guinée. Voici l’extrait de sa déclaration. Lisez !

 « Tous les pays sont régis par des lois. Il y en a qui sont à 4 ans par mandat ou cinq. (…). Je veux vous dire ici et maintenant, que pour le 3ème mandat, la Basse-Guinée dit NON. Mais, c’est une guerre civile, ils veulent. C’est certaines personnes qui sont à Conakry, qui parlent au nom de la Basse-Guinée. Ce dont on est en train d’évoquer aujourd’hui, n’est ni en Moyenne-Guinée ni en Guinée-Forestière. C’est les enfants de la Basse-Côte qui veulent honnir leurs parents, qui ne respectent pas les personnes âgées », prévient Elhadj Sékouna Soumah, Kountigui de la Basse Guinée.

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments