Ce jeudi 23 janvier 2020, n’est pas comme tous les jeudis à Labé.  La situation reste toujours tendue entre les forces de l’ordre et les manifestants contre le troisième mandat en faveur d’Alpha Condé à Labé. Des manifestants exigent le départ du gouverneur de région Madifing Diané mais,  qui reste toujours dans ses bottes et qu’il accuse les manifestants d’être responsables des violences enregistrées dans sa localité.

A travers un média local basé de la localité, Madifing Diané a affirmé qu’il ne craingt pas pour son poste. « Ils peuvent obtenir mon départ sans entrer dans la violence », a-t-il déclaré  à la presse au début de la journée. Tout en précisant Plus loin qu’il ne peut en aucun cas tolérer le désordre dans la région de Labé.

« Je ne laisserai pas canarder ma population. Les manifestants sont dans la violence. Moi je ne fais que me défendre. Les moyens que j’ai, je me défendrai sans hésitation. J’ai la capacité de me justifier devant qui que ce soit. Je suis dans la légitime défense avec mes hommes », a fait savoir Madifing Diané.

Madifing Diané assure que l’objectif principal des manifestants, ‘’c’est de s’attaquer aux symboles de l’Etat’’. Des sources contactées par notre rédaction ont soutenu que le gouverneur a quitté son bureau sous escorte des forces de sécurité.

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél : 656 40 22 98.

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments