Désormais, les chiens peuvent vivre librement en République de Guinée. Ils ont leur droit de vivre dans l’harmonie sur le territoire guinéen.  En tout cas, c’est ce que le ministre de l’Elevage, vient de faire croire à la presse. C’était  en marge de la 19ème conférence de presse des ministres,  tenue  ce mercredi 14 Août 2019,  dans un réceptif hôtelier de place  à Conakry. Justement, c’est pour répondre à la question d’un journaliste, relative aux chiens errants, qui circulent à travers la ville de Conakry et que, nombreux citoyens souhaitent leur abattage que,   le ministre de l’Elevage Roger Patrick Millimono,  a déclaré à la presse que  l’abattage massif  des chiens est interdit. Nous vous livrons ici un extrait de sa réaction. Lisez !

« A travers la presse, on m’appelle souvent d’abattre les chiens. Je profite de cette tribune pour faire comprendre que, l’abattage massif des chiens est interdit. Vous savez, au niveau national et  international, il y a des associations qui se sont battues, comme des organisations pour le bien-être animal, qui ont réussi à faire passer au niveau international, le bien-être des animaux. Et donc, le bien-être des animaux interdit l’abattage massif des chiens. Alors, faut-il abattre les chiens  comme nous le faisions avant  et que, nous soyons indexé sur la scène internationale, avec pour conséquence que nous risquons de voir certains projets que nous avons avec certains partenaires arrêtés, comme mesure de sanction contre notre pays…. », a déclaré le ministre de l’Elevage, Roger Patrick Millimono, lors de la conférence de presse du gouvernement, tenue ce mercredi 14 Août 2019 dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry.

Avec Alpha Oumar Diallo, pour flammeguinee.com

Tél : 627 83 68 38

 

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments