A la veille d’une journée majeure dans l’histoire du pays, les coordinations des 4 régions naturelles ont, à travers une déclaration commune lue cet après-midi à Dubréka, appelé au boycott pure et simple de ce scrutin, très contesté.

Ces coordinations expliquent cette prise de position par le fait qu’aucune médiation n’a pu faire fléchir le président Alpha Condé et son camp, dans leur projet de doter le pays d’une nouvelle Constitution.

« Nous venons de comprendre, une fois encore, que le président de la République et son équipe ne veulent rien voir, rien entendre, rien comprendre et s’obstinent à commettre le parjure contre vents et marrées. (…). Les sages des 4 coordinations, vivant et partageant au quotidien des peines et des aspirations profondes des citoyens et voyant l’épuisement de toutes les voies pour éviter à notre pays une catastrophe, ne peuvent appeler qu’à un empêchement vaille que vaille du double scrutin. En conséquence, elles appellent, à partir de cet instant, jusqu’à nouvel ordre, toutes et tous, à une mobilisation généralisée, afin de s’opposer vigoureusement et par les voies légales, à la mascarade électorale en cours », lit-on sur la déclaration.

Les coordinations appellent par ailleurs, les pères et mères de familles à se joindre « aux jeunes qui se battent depuis plus de 6 mois maintenant », peut-on lire.

À l’armée, elles demandent de rester neutre et de se retirer du processus, du transport et tous les autres services publics où leur présence est sollicitée.

Source mosaiqueguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments