La terre est très fertile en République de Guinée, à cause de la pluviométrie et l’abondance des cours d’eau. Partout, on peut faire de l’agriculture, notamment en Haute Guinée. Dans cette région, l’agriculture occupe la bonne place.

Le seul problème qui fatigue les paysans de la région, c’est la divagation des bétails. Les animaux sont abandonnés à travers la ville.  Ce phénomène a une conséquence énorme chez les agriculteurs,  qui est souvent à la base de conflits entre les éleveurs et les agriculteurs de la région.  Pour faire un champ de manioc par exemple, il faut clôturer son champ.  Et, ce n’est pas tout le monde qui dispose ces moyens. Sinon, n’eut été la divagation des animaux, la Haute Guinée serait un grenier de la Guinée voire de la sous-région, pourquoi pas à travers le monde, indique un spécialiste à notre reporter.

 Ces animaux (bœufs, chèvres…) peuvent dévaster un champ en un clin d’œil.    Pour lutter  contre ce fléau, mais aussi encore de plus contre la pauvreté,  les agriculteurs de la Haute Guinée lancent un appel à l’endroit du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, au gouvernement guinéen, en particulier les ministères de l’Agriculture, de l’Elevage, aux partenaires de la Guinée, notamment la FAO, la Banque Mondiale … pour leur assister afin qu’ils puissent clôturer leurs champs agricoles, à travers des grillages…  Sans quoi, les agriculteurs  de la Haute Guinée sont affectés par la divagation des animaux.

Dossier à suivre !

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél : 656 40 22 98

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments