Le mercredi 22 janvier, certains particuliers à la casse Madina ont vu au petit matin  leurs véhicules calcinés dont l’acte selon des témoins, s’est produit la nuit du mardi à des heures tardives. Les autorités du pays, par la voix du ministre de la Sécurité et la protection civile, Albert Damantang Camara, a sur les lieux, appelé les victimes au calme et les a rassurés que les enquêtes seront faites afin de trouver les coupables de ces actes d’incivisme.

Mais,  Étienne Soropogu, le leader de « Nos valeurs communes », quant à lui va vite en besoin, en endossant  la responsabilité aux gens du RPG-Arc-en-ciel. Il va plus loin, en disant à l’antenne d’une radio privé de la place  que  « C’est un gros montage ».

Celui qui a été le directeur des opérations à la CENI, va plus loin, tout en  avançant que,   Malick Sankon a un lien avec l’incendie de la Casse-Madina. Il l’a dit ce jeudi au cours de l’émission  des grands gueules.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments