La scène s’est déroulée à Sansandô, le week-hend écoulé, à une centaine de kilomètres de Mandiana-ville, le chef-lieu. Des pécheurs du village y ont capturé un petit hippopotame, en terre ferme, de sexe mâle avec son cordon ombilical, selon des témoins.

Informés, Mohamed Lamine Doumbouya, préfet de cette localité, le chef du service de l’environnement et celui des parcs, ont envisagé le transfèrement immédiat du mammifère vers le fleuve Milo, non loin du village, car tous tenaient à la survie de cet animal, classé parmi les espèces protégées, mais en vain.

De sources locales contactées par mosaiqueguinee.com, c’est au petit matin de ce lundi, 19 août que le petit hippopotame, visiblement abandonné par sa mère, a rendu l’âme. Ce, malgré les secours apportés en attendant son transfèrement vers le cours d’eau.

Mosaiqueguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments