Dans une interview qu’il a accordée à notre reporter, Cheick Tidiane Traoré, sous-préfet de Kassa explique les activités réalisées depuis qu’il a été nommé par le Pr Alpha Condé, Président de la République, pour être le représentant de l’administration guinéenne des différents districts Kassa. Nous vous livrons ici, l’intégralité de cette interview. Lisez !

Monsieur le sous-préfet pour quelqu’un qui’ n’a jamais été à Kassa,  est-ce qu’on peut dire aujourd’hui si,  quelques choses à changer, en un mot qu’est-ce qu’on peut retenir ?

Cheick Tidiane Traoré : “On peut dire aujourd’hui que,  à Kassa pour quelqu’un qui n’a pas été après 16 mois, nous avons pu réaliser 16 forages et nous avons apporté un appui aux centres de santé. Et depuis que nous sommes là, la radio rurale fonctionne merveilleusement bien, la desserte en électricité s’est améliorée comme prévu par les opérateurs, le courant vient de 19h à 7h du matin. Donc, on peut vous dire aujourd’hui que,  les samedis et dimanches, avec le soutien de la sous-préfecture, le courant reste de 19h à 7 h du matin. A cela, s’ajoute la création des postes de santé ont bénéficié des équipements à Fotoba, le système d’approvisionnement des médicaments de ces centres de santé a redémarré, l’administration aujourd’hui est fonctionnelle, mais aussi des assistances des lieux de cultes notamment les mosquées et les églises ainsi que la restauration des maisons de jeunes. Ceci d’après le sous-préfet, le centre de couture communément appelé, la Saint Maritain est en restauration pour son extension afin de donner une nouvelle villa. Actuellement, nous participons activement aux grands chantiers, ouverts par le gouverneur de la ville de Conakry, qui est considéré comme un outil d’excellence, le quai de Fotoba comme la plupart, est en mauvais état. C’est la raison pour laquelle nous avons commencé pour le quai de Kassa, parmi les sept 7 quais compte tenu des maigres moyens dont dispose la sous-préfecture, mais cela est rendu possible grâce à l’implication des bonnes volontés et du gouvernement dirigé par le Président de la République, le Pr. Alpha Condé, qui s’est personnellement impliqué pour le rayonnement de la sous-préfecture. Cette année scolaire,  la sous-préfecture a pris en charge le salaire de 7 enseignants communautaires. Parce qu’on avait un déficit criard du personnel. Ainsi, nous avons négocié un dentiste pour ouvrir un cabinet dentaire à Kassa. Aujourd’hui, nous sommes en train de nous battre pour qu’il y a un laboratoire d’analyses parce que,  tenez-vous bien, pour faire le test d’analyses à Kassa, il faut traverser jusqu’à Kaloum et aujourd’hui, nous avons une barque ambulance. Nous avons aussi mis en place, 20 agents de polices communautaires pour l’amélioration des conditions de sécurité en faveur des populations. Par ce que, quand on venait à la sous-préfecture,  Kassa   avait un policier et un gendarme pour une population de 16.000 habitants. Aujourd’hui, ce sont l’ensemble des choses que, nous sommes en train de réaliser sans oublier les lampadaires malgré que, certains sont éteints et nous sommes en train de nous battre pour leur réhabilitation”.

Avec Naby Camara, pour flammeguinee.com

Tél : 628 16 63 15

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments