Le dimanche, 22 mars 2020, les guinéens seront  convoqués aux urnes, pour élire  les 114 députés de futur Assemblée Nationale et la modification de la constitution guinéenne. Pour rendre ces élections  législatives et le référendum crédibles, justes et transparentes, une plateforme des  ONG de la société civile, appelé ‘’ Regard du Peuple’’, a été mise en place. Mais, ces élections ne peuvent pas se déroulées, sans qu’il n’y ait pas des observateurs, qui seront déployés sur le terrain le jour du scrutin

A cet effet, ce vendredi, 20 mars 2020, dans la commune de Kaloum, ils sont plus d’une cinquantaine d’observateurs, qui ont été outillés par la plateforme ‘’Regard du Peuple’’,  sur les comportements qu’un observateur doit avoir pour l’observation du scrutin du dimanche 22 mars 2020. C’est l’école primaire de Tombo qui a servi de cadre (image). Ainsi, les formateurs ont mis tout à la disposition des observateurs, pour mieux observer le processus, mais aussi quand il y aura des anomalies, que ces anomalies soient remontés le plus vite que possible  à qui le droit, pour trouver la solution aux problèmes.

C’est ce qu’un formateur des observateurs de Kaloum a fait croire à notre reporteur, à l’occurrence Cissé Alseny. Selon lui, le contenu de cette formation des observateurs, il s’agit d’outillés des observateurs afin qu’ils puissent observer des élections législatives et le référendum, conformément au principe démocratique. « Nous enseignons aux observateurs, comment observer, quoi observer et surtout où observer mais également, remontés des informations au site central. Un observateur, c’est quelqu’un qui observe ; il n’a rien n’a voir dans les élections mais, il est uniquement là pour observer et remonter  les informations », nous précise Cissé Alseny, un des formateurs des observateurs des élections à Kaloum.

Satisfait de cette formation, Camara Amara Sito, Président du Conseil Communal des Organisations de la Société Civile de Kaloum, indique qu’il est content pour l’organisation de cette formation, avant de décliner ses motifs. « Les motifs réels de cette formation vise à donner, à ses élections législatives et le référendum du 22 mars 2020, un bon déroulement du processus. Selon le calendrier, dit-il, cette formation a été programmée aujourd’hui par la société civile pour la zone spéciale de Conakry. Donc, c’est pour permettre aux observateurs de mieux outillés, avant d’être sur le terrain 22 mars 2020 », explique Mr Amara Sito Camara, Président du Conseil Communal des organisations de la société civile  de Kaloum, tout en rappelant qu’il y a toute une chaine, qui sera mis à la disposition des observateurs, pour remonter des informations  au secrétariat central, installé à cet effet.

 A la sortie de cette formation, les observateurs de la zone spéciale de Kaloum, rassurent la plateforme ‘’Regard du Peuple’’, qu’ils sont prêts à mieux faire pour atteindre leur mission. En tout cas, c’est ce que Diaby Issiaga a indiqué au micro de notre reporteur. « Pour observer des élections, c’est de veiller sur le déroulement des élections, du début jusqu’à la fermeture des bureaux de vote. C’est-à-dire, savoir réellement, si les élections se sont déroulées dans les très bonnes conditions  et, quand il y a des anomalies, que ces anomalies soient remontés à temps à qui le droit, pour pouvoir des corrigées. Donc, nous ferons notre mieux pour atteindre notre mission », a fait savoir Issiaga Diaby, observateur des élections à Kaloum.

Quant à Mme Camara Barry Alimatou,  dit qu’elle  n’est pas à sa première expérience. Pour elle, cette formation c’est pour leur apprendre  comment il faut veiller sur les élections, sans avoir une partie prise. «  A la sortie de cette formation, le jour du scrutin, je vais observer les élections ce jour-là et surtout faire remonter des informations… », rassure Mme Camara Alimatou Barry, observatrice des élections du 22 mars 2020 à Kaloum.

Avant leur déploiement sur le terrain, chaque observateur a été doté de matériels d’observations, pour leur permettre de mieux travailler le jour du scrutin.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 660 01 98 63         

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments