Le secrétaire général des affaires religieuses, Aly Jamal Bangoura dans une déclaration lu ce jeudi, 10 Septembre 2020  au Centre Islamique de Donka, condamne des actes de vandalisme, de crimes crapuleux et violences  enregistrées dans six moquées de Kankan. Ensuite, le secrétaire général des affaires religieuses, réclame justice sur les violences enregistrées sur la terre religieuse des chérifs, kabas, pour ne citer que ceux-là, à  Nabaya.

Dans la cadre du bilan relatif à la réouverture des  lieux de cultes, effective à partir le 04 septembre dernier pour les musulmans et le 06 septembre pour les chrétiens,  le secrétariat général des affaires religieuses, à travers les missions que les inspecteurs régionaux ont réalisées, pour constater le respect des gestes barrières contre le Ciovid-19,  édictés par les autorités sanitaires, a suscité un engouement général chez les croyants de Guinée. Le secrétariat général remercie les fidèles religieux, pour les dispositions pratiques que celles-ci ont prisent afin de rendre facile cette réouverture des lieux de cultes.

« Dans l’unanimité de rapport des superviseurs déployés dans les différentes mosquées et église, lors de la prière de vendredi, 04 Septembre et de la messe de dimanche dernier,  le bilan en terme de respect des mesures d’accompagnement, les efforts considérables ont été observés, dans certains lieux de cultes. Par contre, dans d’autres lieux, beaucoup reste encore à faire. Les mesures qui ont les plus respectées, c’est les kits de lavage de mains et de n’est pas se serré les mains. Les mesures qui ont souffert de manque de respect, ont été la distanciation et le port de bavettes. De ce constat, il sort clairement, que beaucoup d’efforts reste encore à fournir de la part des responsables des lieux de cultes, qui doivent sensibiliser davantage les fidèles et adopter une fermeté dans l’application de ce principe. Car le non-respect de se mesures de barrières, ne nous mettra pas à l’abri de cette pandémie  de coronavirus », a déclaré Bangoura, tout en menaçant que,  tout responsable qui ne respectera pas cette mesure, sera sanctionné pour l’indiscipline voire de suspension provisoire des activités  de l’équipe de conseil de lieux de cultes. Par ailleurs, les superviseurs sont tenus de déposer le rapport hebdomadaire,  tous les lundis afin de permettre  de suivre le déroulement des activités au sein de nos lieux de cultes.

Concernant les actes de vandalisme, enregistrées dans six lieux de cultes musulmans dans commune urbain de Kankan dont trois ont été incendiées, après réception de rapport, révoltant de l’inspecteur régional de Kankan, une réunion d’urgence des cadres des affaires religieuses, tenue ce mercredi à Conakry, en vue d’une prise de décision collective,  le secrétariat général proteste et condamne, avec la dernière énergie, ces actes de vandalisme, honteuses, qui éclaboussent aujourd’hui, l’image de marque dont l’islam a toujours bénéficié dans la ville de Kankan. A cet effet, la réunion demande aux responsables religieux, inspections régionales, de porter plainte contre X, auprès des autorités judiciaires de Kankan,  afin de démasquer et traquer les auteurs de cette forfaiture, qui doivent être puni à la mesure de leur forfaiture, comme l’a souhaité d’ailleurs le secrétaire général des affaires religieux Aly Jamal Bangoura qui, au nom  de la fraternité et la solidarité, demande d’organiser une journée nationale de prière,  dans toutes les mosquées de Guinée afin qu’Allah puisse,  pardonner nos pêchés  et nous protège d’un pareil crime.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60   

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments