Les échauffourées entre force de l’ordre et jeunes se poursuivent dans la ville de Labé. Le siège du gouvernorat a été pris d’assaut cet après-midi. Les manifestants exigent désormais le départ de Madifing Diané, qu’ils accusent d’avoir franchi les limites en militarisant la ville.

A en croire le coordinateur de l’antenne local du FNDC, le gouverneur n’est plus en mesure d’exercer ses fonctions dans cette ville, d’où l’exigence de son départ.

« … D’abord, il a violé tout le règlement qui indique comment une zone doit être militarisée. Donc il a fait de son gré pour sa sécurité et pour sécuriser aussi des personnes  qui sont proches du pouvoir. Ça  montre à suffisance qu’il n’est pas là pour l’intérêt de Labé. Nous demandons purement et simplement son départ. C’est à l’issue de ces revendications, que les échauffourées ont éclaté », a-t-il indiqué pendant notre entretien ce jeudi 23 janvier 2020.

Source mosaiqueguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments