Il est  maintenant coutume en Guinée. Les autorités ne prennent jamais soins des mesures contre un danger, sauf  après le drame qu’ils prennent  des dispositions. Justement, c’est le cas du grand marché de Madina précisément Avariât. Ici,  un drame ne tarde pas à venir, pour endeuiller   encore le peuple de Guinée, après celui de Dabondy III, et celui de décharge de Concasseur en 2017 où plus de 11 personnes ont trouvé la mort.

C’est ce mur,   dont les travaux ont été réalisé  par le gouvernorat de la ville de Conakry afin de séparer  l’autoroute et le marché,  mais cet édifice est aujourd’hui lâché mais,  les citoyens continuent à stationnés à côté de ce danger, en quête de taxi. Ils sont nombreux, parmi des citoyens qui viennent happy wheels demo à Madina par jour, précisément à Avaria pour leurs affaires.  Mais, et les autorités encore moins des personnes qui viennent au grand marché de Conakry, personnes ne prends soin de ce danger.
Pourtant,   cet endroit est pratiqué par des milliers des  passagers, qui passent un important temps à cet endroit pour rentrer dans le
marché mais aussi,  pour emprunter les véhicules. Alors, il est temps pour les autorités, de prendre toutes les précautions, avant que le drame n’arrive.  Mais,  si rien n’est fait, rien ne nous échappera encore d’un deuil national. Surtout que, personne n’est épargnée ( image).

Dossier à suivre !

.Avec Alpha Oumar Diallo, pour flammeguinee.com

Tél : 627 83 68 38

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments