Comme dans beaucoup de localités sur le territoire guinéen, les élèves des classes d’examens et de l’université devraient reprendre ce lundi, dans les conditions nationales, le chemin de l’école. A Mamou, ville carrefour, aucune école publique n’a étudiée, selon notre source. Parce qu’aucun kit sanitaire, pour le respect de geste barrière  n’est arrivé dans les écoles.

« Pour preuve, on constate l’absence de kits sanitaires de lavage de mains et de masques. Ce qui a fait que, les quelques élèves qui étaient arrivés, pour les cours de 08 à 09 heures ont été vite libérés, par les différentes directions », nous apprend notre source, depuis Mamou, ville carrefour. Avant de préciser que, cette décision émane de la DPE.

Donc, une reprise timide de classes du côté de Mamou., voire pas de reprise. Parce que, toutes les écoles publiques n’ont pas étudiées. Quant aux écoles privées, la menace des enseignants a beaucoup pesé. Des enseignant ont aussi, préféré happy wheels demo de rester à la maison. Ce qui fait qu’à Mamou, il y a qu’une seule école privée, qui étudie. Parce que, cette école avait pris le devant, en achetant de kits de lavage de mains et autres. Mais, l’absence des enseignants a été constatée ce lundi.

En tout cas, des mesures édictées par les autorités n’ont pas été respectées à Mamou. « Le plus grand lycée de la région …, on a rencontré pas mal d’enseignants, les élèves qui étaient aussi présents à grand nombre. Ceux de la 10ème, de la Terminale étaient là mais, les cours n’ont pas été tenus. Parce qu’aucune présence de kits  de lavage de mains, n’étaient présents. En tout cas, des mesures édictées par les autorités n’ont pas été respectées à Mamou… », indique notre source.

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél : 660 01 98 63 

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments