Pendant que le peuple se mobilise  pour aller aux législatives, depuis le 07 Octobre 2019, l’opposition politique, regroupé au sein du FNDC a menacé d’organiser une manifestation à Conakry ; avec comme objectif de rendre difficile le climat social et surtout, empêcher l’administration guinéenne de fonctionner, dans l’espoir de provoquer un changement non démocratique en Guinée.

 En ce moment d’espoir, le FNDC n’a pas trouvé mieux que poursuivre sa sempiternelle diatribe contre l’Etat, pour la conquête du pouvoir, mais incapable de s’opposer démocratiquement, en appelant le peuple à la violence….. Dans cette logique, le collectif des jeunes coordinateurs des six  zones de happy wheels demo Matam demande l’Etat de prendre ses responsabilités, à travers une déclaration qu’il a rendu public ce dimanche 13 Octobre 2019, invite les  citoyens, les opérateurs économiques et les toutes les catégories de travailleurs de Matam à vaquer  tranquillement à leurs affaire ce jour. Ensuite, le collectif des jeunes coordinateurs des six  zones de Matam prend à témoin, l’union nationale et la communauté internationale, sur les intentions manifestes préméditées avec des déclarations incendiaires du FNDC.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments