Le FNDC avait adressé des correspondances aux communes de Matoto, Matam et de Dixinn pour la marche de ce jeudi. Les trois communes ont accepté. Et ce mercredi, c’est autour du gouvernorat de la ville de Conakry d‘autoriser la dite marche.

De son côté, le Directeur général de la police nationale, le général Ansoumane Camara, alias Baffoé était ce nuit sur la télévision nationale. Il a confirmé l’autorisation de la dite marche avant de rassurer des dispositions prises pour l’encadrement de la marche.

Plus loin, le patron des policiers affirme que les policiers seront mobilisés en grand nombre pour encadrer uniquement la marche, mais ne toucheront pas une seule personne.

Par ailleurs, le patron de la police happy wheels demo nationale a emboité le pas au Ministre Amara Somparé de l’information et de la Communication dans le déni.

Pour Baffoé, les trois morts n’étaient pas morts dans le périmètre du cimetière. Il ni également le fait que la police ait tiré dans l’enceinte du cimetière ou gazer les personnes qui accompagnait les corps.

Pour ce qui est de l’itinéraire de la marche du jeudi, il y a une petite modification. Le cortège partira de la Tannerie sur l’autoroute jusqu’au niveau de Gbessia Koundéboudji puis sur la T1 vers Hamdalaye pour finir au niveau de l’esplanade du stade du 28 septembre.

Source guineelive.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments