Le ministère de la communication, veut construire une passerelle d’échanges entre la presse publique et privée, pour  construire une « presse nationale » responsable. En tout cas, c’est ce que le directeur national des services de communication et du partenariat avec la presse privée, vient de faire croire à nos confrères de mosaiqueguinee.com.

Avant de préciser que,  cette  première session ordinaire de cadre de concertation, sera lancée le mercredi 04 septembre 2019 au Palais du Peuple, en présence de membres du gouvernement, du corps diplomatique et d’autres partenaires potentiels.

« C’est un espace d’échanges initié par le ministre de la communication happy wheels demo entre la presse publique et privée dans le cadre de la construction d’une presse nationale, dénudée de toute étiquette. Nous allons profiter de cette première session pour parler du règlement intérieur, de la façon dont nous comptons travailler dans l’avenir et de tant d’autres sujets. C’est un cadre où il faut se retrouver régulièrement pour discuter de la façon dont le métier est exercé et de la façon dont les journalistes guinéens puissent parler d’une même voix », a annoncé Cheick Ahmed Tidiane Diallo.

Avec flammeguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments