Au terme de son second mandat, Alpha Condé appel la population la population à la consultation nationale. C’est du moins qu’on puisse dire, après son discours à la Nation tenu hier mercredi par le numéro un de la Guinée. Les citoyens guinéens et  la communauté internationale, qui suivi avec intérêt  cette adresse à la Nation, n’ont  les yeux à pleurer. Parce que, dit-on, l’alternance démocratie tarde encore à venir en République de Guinée. Surtout, avec ce régime, dirigé par Pr Alpha Condé, Président de la République,  qui s’arcboute toujours  sur la question s’il sera candidat en 2020.

En  tergiversent sur cette question, l’actuel locataire de Sékoutouréyah, à travers son adresse à la Nation, a invité son Premier ministre, Dr Ibrahima Kassory Fofana de commencer la consultation nationale avec tous les acteurs politiques (de la mouvance présidentielle, de l’opposition républicaine, de la société civile, et avec les institutions…). Nous vous happy wheels demo invitons de lire l’extrait du discours à la Nation du Chef de l’Etat. Lisez !

« J’instruis le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, d’initier des consultations avec les institutions de la République, les partis politiques, les syndicats, les organisations de la société civile pour recueillir les avis des uns et des autres dans un échange ouvert sur les différentes questions pour que le débat porte sur les arguments et les recommandations. Tout sujet peut être discuté dans une démocratie ».

A l’allure où vont les choses en Guinée, est-ce que l’alternance sera possible avec Aplha Condé ? Voilà la questio est actuellement sur les lèvres de nombreux guinéens, au lendemain de l’adresse à la Nation du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé.

Avec Alpha Oumar Diallo, pour flammeguinee.com

Tél : 627 83 68 38

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments