Les ministres russe et français des Affaires étrangères ont initié la reprise du dialogue entre Moscou et Paris. C’est la première réunion de ce type depuis l’annexion de la Crimée en 2014.

Un dialogue franc et exigeant. Voilà ce que propose la France à la Russie, selon les termes employés ce lundi à Moscou par Jean-Yves Le Drian. Le chef de la diplomatie française estime que « le moment est venu pour réduire la défiance avec la Russie ». Si les deux pays ont été confrontés à des situations difficiles ces dernières années, Jean-Yves Le Drian fait valoir des « intérêts en commun ».

Pour la première fois depuis 2014, les quatre ministres de la Défense et des Affaires étrangères des deux pays se sont donc retrouvés autour de la même table. Jean-Yves Le Drian, Florence Parly, Sergueï Lavrov et Sergueï Choïgou ont notamment évoqué la situation en Syrie, le dossier iranien, mais aussi et surtout le Donbass et la possibilité d’une reprise des négociations entre la Russie et l’Ukraine. Car la diplomatie française espère bien obtenir des gestes de la part de la Russie sur le dossier ukrainien.

Du côté russe, on se montre sinon disposé à accomplir ces gestes, en tout cas satisfait de voir ce dialogue s’installer. Emmanuel Macron propose de travailler avec la Russie et non pas contre elle, a noté Sergueï Lavrov. « Nous y sommes bien évidemment favorables », s’est réjoui le chef de la diplomatie russe.

Avec notre correspondant à Moscou, Daniel Vallot

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments