Trente ans après, Liverpool est à nouveau au sommet du football anglais. Le club de la Mersey a célébré son premier sacre national depuis 1990 devant la télévision, puisque Chelsea, en s’imposant contre Manchester City (2-1), a définitivement scellé le sort du championnat.

Pour les Reds, l’heure de la délivrance est enfin venue. Au terme d’une saison maîtrisée de bout en bout, puis suspendue en raison de la crise sanitaire liée au Covid-19, Liverpool est enfin allé chercher son 19e sacre de champion d’Angleterre, trente ans après le dernier.

La fin d’une malédiction pour le club de la Mersey, qui n’aura toutefois pas eu le loisir de célébrer son titre comme espéré initialement. À défaut de huis clos, comme imposé par les mesures sanitaires en vigueur en Premier League, c’est devant la télévision que Jürgen Klopp et ses hommes ont vu leur couronnement officialisé, au terme d’un duel entre Chelsea et Manchester City remporté par les Blues (2-1).

Un duel symbolique contre City

Les Citizens, derniers prétendants encore théoriquement en lice pour ravir le titre à Liverpool, auront donc abdiqué au soir de la 31e journée. Avec 23 points de retard et sept rencontres à jouer, les Reds sont désormais à l’abri d’une improbable catastrophe.

Sadio Mané, Mohamed Salah et consorts auront tout de même la possibilité de célébrer leur titre balle au pied, le 2 juillet prochain. Un succès sur la pelouse de… Manchester City, en clôture de la 32e journée, aurait une portée toute symbolique pour des Reds enfin libérés du signe indien.

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments