L’Union pour le Changement de Guinée (UCG) d’Idrissa Chérif, ancien ministre conseiller à la présidence, chargé de la communication du Capitaine Moussa Dadis Camara ne prendra part au scrutin du 18 Octobre 2020. Cette nouvelle a été officielle à l’issue de   l’assemblée générale extraordinaire  que, le parti a tenu ce lundi, 07 Septembre 2020 à Conakry, pour s’exprimer sur la question de savoir, si  le parti prendra part à cette élection ou pas.

Après plusieurs heures de travaux, les congressistes ont livré le contenu de leur résolution  concernant la participation ou non à l’élection présidentielle de 2020.

Devant les responsables du parti de l’Union pour le Changement de Guinée(UCG), le vice-président dudit parti, M.Sidiki Fofana, a livré le contenu de la décision des congressistes. ‹‹ Après des débats très houleux sur la question de   la participation  ou non de notre parti à l’élection présidentielle du 18 Octobre prochain. L’assemblée Générale a décidé: Vu l’unilatéralité de la fixation de la date du 18 Octobre par le pouvoir en place sans consultation des autres  acteurs politiques ; vu le flou autour de la liste électorale ; vu le manque de dialogue autour du processus pour harmoniser les points prévus des acteurs avant tout processus électoral ;  vu le manque de transparence dans la gestion du processus électoral. Les membres de l’Union pour le Changement de Guinée (UCG) ont décidé de ne pas prendre part  à l’élection présidentielle, prévue le 18 Octobre prochain ››, a déclaré le vice-président de l’UCG Mr Sidiki Fofana.

Avant de demander aux autorités actuelles de privilégier le dialogue ou le consensus, et de respecter aussi les lois pour régler les différends ou divergences.

‹‹ Sachant qu’il n’est  jamais tard de faire des compromissions, les acteurs politiques peuvent toujours privilégier la Guinée en s’accordant sur l’essentiel pour sauver notre maison commune ‹‹La Guinée ››, a conclu le vice-président du parti de l’Union pour le Changement de Guinée (UCG).

Pour répondre à ses militants et sympathisants, le président du parti de l’Union pour le Changement de Guinée, a  tout d’abord remercié les congressistes avant de saluer leur disponibilité et  leur engagement face à la bonne cause.

‹‹Je suis un peu abattu mais,  comme le congrès étant souverain, les mots me manquent énormément…Si vous avez un général, qui est prêt à donner sa vie pour le pays,  alors que les conditions de guerre ne sont pas réunies et  que,  vous n’avez pas de matériels, c’est sûr que vous allez perdre ce combat ››, a expliqué Idrissa Cherif à ses militants.

Avant de rappeler  ceci :‹‹ Je suis venu en Guinée pour compéter  mais les réalités que je découvre c’est autre chose ››.

Pour clore son intervention, le président du parti de l’Union pour le Changement de Guinée (UCG), a déclaré que son parti ne participera pas à l’élection  présidentielle du 18 Octobre prochain mais,  toute fois qu’il mettra les moyens à la disposition du parti pour son bon fonctionnement.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments