La problématique de la viande sur le marché est un casse-tête chinois pour les guinéens. Ils sont rares parmi des guinéens qui peuvent manger  de la viande trois fois par semaine. Même le jour de la fête,  cette denrée est chère sur le marché en république de Guinée. Un kilo de la viande est négocié jusqu’à 50 mille francs guinéens. C’est le cas de la fête de Tabaski, que les musulmans guinéens et  du monde ont célébré ce dimanche dernier.

Face à cette situation, cette question a été soulevée au  ministre de l’Elevage Roger Patrick Millimono,  lors de la conférence de presse que,  celui-ci  a tenu ce mercredi, 14 Août 2019, dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry, pour faire le bilan des activités que son département a réalisé durant l’ère d’Alpha Condé.

Et, pour satisfaire l’inquiétude du journaliste, le ministre de l’Elevage Roger Patrick Millimonoché a déclaré que, la vente de la viande sur le marché ne concerne pas son ministère. Notre rédaction vous présente l’extrait de la réaction du ministre. Lisez !

« Je vous dis que le prix de la viande sur le marché ne concerne pas le ministère de l’Elevage. Prenons la Tabaski, les prix sont purement et simplement du fisc. Donc, ce qui concerne le ministère, c’est la production… », répond Roger Patrick Millimono, ministre guinéen de l’Elevage, à la question d’un journaliste,  relative au prix de la viande sur le marché,  ce mercredi, 14 Août 2019 à Conakry.

Avec Alpha Oumar Diallo, pour flammeguinee.com

Tél : 627 83 68 38

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments