Avec l’appui financier de l’USAID et celui technique de NDI, la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) a tenu ce jeudi, 19 Septembre 2019, dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry, sa troisième réunion du Comité Inter-Parties (CIP). Et l’objectif de cette rencontre est, d’informer, d’échanger sur les résultats de l’installation des démembrements et la mise en place des CARLES et les mesures de correction des anomalies sur le fichier électoral.

Cette réunion a connu la participation des représentants des partis politiques de la mouvance présidentielle et de l’opposition républicaine, de la société civile, ainsi que des représentants des partenaires au développement.

S’adressant aux participants et aux partenaires, le Président de cette troisième session du CIP, Mr Bakary Mansaré a tout d’abord, remercié le NDI pour son soutien et son appui qu’il attache toujours à la transparence au cadre de concertation pour la réussite des élections. « Ce partenariat avec le NDI fait partir des atouts de la CENI. Egalement, je remercie tous les acteurs qui ont apporté leur contribution à la réussite de la première mission d’installation et formation des membres de démembrements. Et, cette réussite marque déjà un premier signe positif de collaboration entre NDI, la CENI et les acteurs, notamment le comité inter-partie. Qu’il sache que la CENI a trouvé satisfaction dans la désignation inclusive des représentants de toutes les structures au niveau des démembrements de la CENI. Et, ceci prouve que la CENI finalise définitivement son installation, pour dire qu’elle est prête pour aller vers l’organisation des élections», a déclaré Mr Bakary Mansaré, Présidant la troisième réunion du CIP, également vice-président de la CENI.

A la suite de l’opération d’installation et de formation des membres de démembrements, selon Mr Bakary Mansaré, la CENI entamera dans les jours qui suivent, la mission d’installation des commissions administratives d’établissement des listes électorales et d’identification des électeurs validée dans le chronogramme proposé lors de l’atelier à Kindia le 30 avril au 05 mai 2019. Par ailleurs, Bakary Mansaré a fait savoir que, la CENI organise cette troisième CIP, pour venir discuter, échanger avec tous les acteurs du processus électoral sur les enjeux liés à la mise en œuvre de ses activités. « C’est en cela qu’au menu de cette session, vous trouverez des thématiques sur des résultats de l’installation des démembrements, la mise en place des CARLES et les mesures de correction des anomalies sur le fichier électoral », a-t-il rappelé, tout en invitant les différents acteurs de faire des observations, apporter des recommandations afin que, les contributions des happy wheels demo acteurs soient prises en compte, pour ajouter sur celles de la CENI.

S’agissant le thème, présentation des résultats de l’installation des démembrements, le facilitateur Boubacar Biro Barry, directeur adjoint du Département de Démembrement indique que, sur la base des différentes étapes, abouties aux résultats suivant : « Dans la région administrative de Kindia, comme nombre de membres de démembrements prévus, c’est 699 dont 20 femmes sont installés. Le total prévu a été bel et bien installé. Pour la répartition, dans la préfecture de Forécariah, qui a une seule ceci dont 7 membres prévus, sont installés. Au point de vu formation, quatre membres sont formés, il reste trois autres membres. Donc, le total des membres pour la Préfecture de Forécariah, vous avez 127 membres qui sont installés ; il y a 50 qui ont été formé et, c’est 70 membres qui restent à former. Donc, pour toute la région de Kindia, 699 membres sont installés, 230 formés et 469 membres restent à former. Pour la région de Conakry, tous les membres sont formés à l’exception de la commune de Dixinn. Ce qui donne au total prévu, 144 membres dont 137 hommes et quatre femmes. Parmi les 141, il n’y a que quatre qui ne sont pas encore installés ; parmi ces membres 134 qui sont formés».

Concernant la représentation des structures de la CENI, sur l’ensemble du territoire national, le nombre prévu par rapport aux ceci est 204 et 800 membres sont installés. Parmi eux 62 sont formés et au niveau de ceci, il reste à former 542. Pour les CEPI, toujours, informe Bakary Manaré, c’est 33 membres et le nombre des membres prévus, 339 membres, qui sont installés et formés. Pour les CESPI, 307 membres, et le nombre prévu est 3773, le nombre des membres installés c’est 3773 et le nombre des membres formés c’est 1228 et restent à former c’est 2545. Pour le niveau des ambassades, la Guinée est représentée dans 25 pays où 150 personnes doivent être installées. Mais, dit-il, pour le moment, il y a zéro installé et zéro formé.

Après cette première présentation des facilitateurs sur les thématiques concernant les résultats de l’installation des démembrements et la mise en place des CARLES, une discussion houleuse s’est éclatée entre les participants mais, le vice-président de la CENI, Bakary Mansaré a tout d’abord salué la préoccupation des acteurs, avant d’indiquer qu’il prend bonne note. Et, dit-il, dans les jours à venir, les corrections seront apportées pour satisfaire les inquiétudes des uns aux autres.

Avec guineesite.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments