La justice tunisienne a décidé de libérer le candidat à la présidentielle Nabil Karoui, en détention depuis le 23 août pour des soupçons de fraude fiscale et de blanchiment d’argent. L’homme d’affaires est sorti de prison ce mercredi soir.

C’est en quelque sorte la surprise de ce mercredi, car l’on attendait plutôt une décision du tribunal administratif qui a été saisi mardi par les avocats de Nabil Karoui. Ils réclamaient le report du second tour de l’élection présidentielle prévu dimanche, arguant que l’égalité des chances avait été rompue entre les candidats.

Mais c’est de la happy wheels demo cassation qui vient finalement la nouvelle. Une décision de libération a donc été rendue. Il faut rappeler que le camp Karoui avait lancé une série de recours rejetés en première instance, puis en appel, et c’est donc la troisième juridiction tunisienne qui leur aura donné raison.

Une nouvelle qui intervient alors que l’on attend également les résultats complets des élections législatives qui se sont tenues dimanche. L’Isie, l’instance chargée des élections, doit justement les dévoiler en début de soirée.

Par RFI

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments