A quelques jours  seulement de l’élection présidentielle, prévue le 18 Octobre 2020 en Guinée, la situation risque d’être inquiétante.  Il y a une incertitude qui règne partout à travers le pays. Les violences montent d’encrant. Pire, depuis quelques heures maintenant, précisément aux environs de  04 du matin de vendredi, 16 Octobre 2020, les populations sont interdit de rentrer à Kaloum, même les piétons n’ont pas accès à la presqu’ile de Kaloum ce vendredi. Pourtant, toutes les affaires sont traitées quotidiennement ici.

Et, jusqu’à l’heure où nous mettions ce dépêche en ligne, rien n’était filtré pour donner la lumière réelle sur les motifs de cette interdiction de l’entrer dans la commune de Kaloum ce vendredi. Mais, selon des sources, c’est un état d’alerte qui a été décidé. Egalement, une autre source nous apprend qu’il y a des coups de feu, qui ont été entendu  aux environs de 03 heures du matin d’aujourd’hui à la maison centrale de Coronthie et au camp Samory. C’est pourquoi, on voit les hommes en uniforme partout à Kaloum.

Quant à cette source,  indique que les deux institutions citées en haut ont été attaqué par des inconnus, très tôt dans la matinée. Donc, indique notre source, c’est pourquoi les autorités auraient décidé d’instaurer l’état d’alerte à partir de 03 heures du matin de ce vendredi.

Dossier à suivre !

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments