Déçus par les quatre personnes présélectionnées pour succéder à la procureure générale, les États parties ont décidé le 13 novembre de faire revenir dans la compétition dix candidats précédemment écartés.

En vue de mettre en place un processus d’élection plus transparent, les 123 États parties à la Cour pénale internationale (CPI) s’étaient accordés pour confier à un comité d’experts la sélection de plusieurs candidats au poste de procureur général. Le 1er juillet, Morris Anyah(États-Unis-Nigeria), Susan Okalany (Ouganda), Fergal Gaynor (Irlande) et Richard Roy (Canada) ont été choisis par le comité. Mais ils n’ont pas convaincu de nombreux États, qui ont alors critiqué le travail des experts.

Avec flammeguinee.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments