Contrairement au décret  du Chef de l’Etat, Pr Alpha Condé, qui a prolongé l’état d’urgence sanitaire jusqu’à un mois encore, et passe le couvre-feu de minuit à 04 heures du matin, au lieu de 23 heures à 04 heures du matin, le député Abdoulaye Kourouma qualifie ce décret du Chef de l’Etat, comme une violation  des lois de la République. Parce que, selon lui, en aucun cas, le pouvoir exécutif (Chef de l’Etat guinéen), n’a consulté l’Assemblée Nationale pour prendre cette décision.

Donc, c’est face à cette violation des lois par le premier magistrat de la république, que Abdoulaye Kourouma a invité ce vendredi, sur les antennes de la radio fim fm,  au peuple de Guinée de vaguer  à leurs affaires. Pour le député, ce décret d’Alpha Condé n’a pas sa raison d’être. Dans la mesure où, dit-il, aucune institution de la république n’est plus respectée aujourd’hui  par le pouvoir en place. Selon le député de RRD, le Chef de l’Etat se sert de cette décision,  pour mettre la pression sur les guinéens, qui ont de nos jours marrent de la gestion d’Alpha Condé.

Dossier à suivre !

Avec Ibrahima Tampa, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.