Vraiment, c’est du moins qu’on puisse dire. Même le coordinateur du Front National pour la Défense de la Constitution, Abdouhamane Sanoh est disparu sur le chemin, personne ne l’entend maintenant en parler.  Quant à Sékou Koundouno et Ibrahima Diallo, ces deux lieutenants de Sanoh  se sont déclarés au Sénégal, comme pour dire que, c’est l’exil des acteurs de la société civile qui commence.

De l’autre côté,  on ne sent rien. Parce que, tout simplement, les Ousmane Gaoual Diallo, et autres sont en prison. Alpha Condé aurait vraiment étouffé  le FNDC ou tout simplement, le FNDC n’a plus la cause a défendre ?  Parce que, la constitution que  ce mouvement défendait, a été révisé ou modifié et, le troisième mandat a eu lieu depuis l’élection du Président Alpha Condé le  22 mars dernier.

Dossier à suivre!

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60   

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments