Après la composition des membres  qui doivent  prendre les destinées  du comité de normalisation (CONOR), ce mardi soir par la FIFA,  certains  auteurs du football  guinéen  n’ont  pas  tardé  de prendre la parole,  pour donner  leur sentiment  à l’issue de  la composition de l’équipe  dirigeante du  CONOR, qui remplace  desormais la  Fédération Guinéenne de Football, pour une période de six mois, à cause de la crise  qui a secouée  l’institution dans ces derniers temps,  pour faute de l’organisation d’un congrès électif des membres du BureauExecutif de l’  institution.

C’est  le cas de Lucien Guilao, ancien  international guinéen,  President de l’Atletico Club  de Coleyah qui, avait pourtant  souhaité  de la nomination d’un ancien  footballeur   à  la tête de ce CONOR. Mais, très  malheureusement,  c’est le contraire  qui s’est produit.  C’est  désormais,  une femme  qui a pris  les rênes. Qu’à cela ne tienne, Mr Lucien Guilao dit que sa réaction ne peut  être  que positive.

« Ma réaction ne peut  être que positive.  Il faut qu’on  avance. Quand on regarde la composition  du CONOR, on a privilégié  le domaine  managerial  et le domaine  juridique. Cela veut dire  que, le travail  de révision  des statuts va être  très  important et primordial. Ils ont mis des gens  à  ce conor, qui auront pour  mission de faire  un gros  travail  juridique, les asoects   de technicité  du football  ne sont pas pris  en compte. Comme  je l’es dis au début,  il faut  qu’on avance », souhaite Mr Lucien  Guilao.

Concernant la nomination de la  dame qui dirige désormais  les instances du football guinéen,  Mr Lucien  Guilao  dit qu’il  ne peut  pas parler sur la  moralité  de quelqu’un mais, il dit qu’il  connaît  bien  cette dame.

 » J’ai travaillé  avec elle,  on était  dans  le même  gouvernement.  C’est  une dame  active,  entreprenante,  qui est connu en Guinée . Elle  a une dimension  manageriale , qui n’est pas à  négligé,  c’est  une dame  que je connais.  Je le connais. Je le souhaite bonne chance. Je l’es même  appelé  ce matin,  pour lui dire que je suis à  sa disposition, pour  toute fin utile et, on doit se mettre au travail,  pour que le conor fasse le bon travail afin que, dans six mois, les choses reviennent  dans  l’ordre », indiqué Mr Lucien au micro de notre  reporter.

S’agissant de la composition d’un conor de quatre membres, happy wheels demo dont le vice président  est d’ailleurs  un journaliste, selon Lucien, Sega connais  le football.

 » Sega connais  le football.  En tout cas, il connaît le football plus que la majorité  des guinéens. Ça  au moins  c’est  clair mais, il est là  pour faire  un travail. On va voir ce qu’il  va nous  apporter mais, moi je suis  entièrement  convaincu que, et Sega et Madame la Présidente de ce conor, et tous les autres membres , apporteront quelque chose  de bon et puisqu’ils sont là  pour ça,  avec la FIFA  derrière, apportera toute l’assistance possible  dans  ce domaine », estime le Président  de l’Atletico de Coleyah.

Quant au cas Antonio,  ancien président  de la Fédération Guinéenne de Football,  est-ce  que, l’un des chantiers de ce CONOR n’aura pas pour mission de demander  les comptes… Mr Lucien dit qu’il ne sait absolument rien. Il dit qu’il  ne veut pas s’exprimer  sur les personnalités.

 » Moi je vais  dépersonnaliser les choses. L’ancienne fédération était  audité par la FIFA et la FIFA  donnera ses résultats. Il appartient  à  la FIFA  maintenant de dire au conor ce qu’il  doit faire.  Il y a déjà  eu quelques  éléments  qui ont été  mises  à  la disposition du public, à  savoir, les statuts, les affaires  courantes. Ce que je veux  dire,  qu’on  sorte de discussion  unitile et qu’on  laisse  le conor faire  son  travail. Plus  on rentre dans  les conflits,  plus  on rentre  dans  les discussions unitiles,  plus  la tâche  du CONOR va être  difficile. Du coup,  la durée  de la transition  va s’allonger. A mon avis,  c’est  des personnes de qualités qui sont nommés.  Mais, attendons de voir,  il y a la coupe d’Afrique qui vient. Donc, ce n’est  pas le moment  de rentrer  dans  les tiraillements,  d’attaquer des gens,  personnellement, tant qu’on  ne l’est connais pas. Et moi qui a la change de l’est connaître,  tous les quatre, je peux  dire que, ils pourront  faire un bon travail. Pour donner  mon  avis,  je serai  là, pour donner  un conseil mais, je ne serai  pas gestionnaire de cette transition,  d’autant plus que c’est  pas ma conviction. J’ai pas envie  de gérer la transition  sportive. J’ai  envie d’être candidat dans  la prochaine  fédération guinéenne de football », déclare  Lucien Guilao  à  la presse.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com
Tél :628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.