Au cours d’une conférence de presse qu’il a récemment animé à Conakry, le Président de l’Alliance pour Renouveau National, Me Pépé Koulémou s’est exprimé sur l’organisation des prochaines élections présidentielles, prévues le 18 Octobre 2020,  selon un chronogramme rendu public par la CENI. Pour Me Pépé, on peut aller aux élections présidentielles crédibles maintenant, sans procédé à la révision des listes électorales, à la recomposition de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Parce que, selon lui, il y a aujourd’hui à la CENI, les représentants qui ne sont pas représentés à l’Assemblée Nationale. Alors, dit-il, il y a une loi qui dit que, pour être membre de la CENI, il faut nécessaire happy wheels demo avoir un ou des représentants à l’Assemblée Nationale. Or, il y a des partis politiques aujourd’hui, qui sont dans la composition de la CENI actuelle, mais qui n’ont aucun représentant à l’Assemblée Nationale. Pourtant, rappelle-t-il, aucun parti politique n’a été interdit de participer aux élections.

« Donc, nous nous estimons que, la composition de la CENI doit régulièrement faite. Tous les partis politiques, qui n’ont pas de représentants à l’Assemblée Nationale, doivent quitter complètement à la CENI, pour que cette institution soit composé que,  des partis parlementaires », a fait savoir Me Pépé Koulémou, Président de l’Alliance pour le Renouveau National.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments