Dans une déclaration qu’elle a rendu officielle ce mercredi, 21 Octobre 2020, dans un réceptif hôtelier de la place à Conakry, la Coordination de la Mission Internationale des Observateurs de la Société Civile Africaine (COMISCA), en collaboration avec la société civile guinéenne, note avec satisfaction que le scrutin du 18 Octobre 2020, a été libre, transparente et équitable. Voici l’intégralité de cette déclaration préliminaire de la COMISCA, lue ici par son chef de la mission, Me Compaoré Saidou. Lisez !

COORDINATION DE LA MISSION INTERNATIONALE

DES OBSERVATEURS DE LA SOCIETE CIVILE AFRICAINE (COMISCA)

DECLARATION PRELIMINAIRE

Sur accréditation de la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI), la Coordination de la Mission Internationale des Observateurs de la Société Civile Africaine (COMISCA), a déployé sur le terrain 15 observateurs internationaux dans le cadre de l’élection présidentielle du 18 octobre 2020 en République de Guinée. Conduite par Mr. COMPAORE Saîdou, Expert Electoral burkinabé et Président de l’institution, la Mission est à Conakry depuis le 10 octobre

2020.

Le 18 octobre 2020, jour du vote, nos observateurs se sont déployés sur le territoire national et ont observé les opérations conformément aux recommandations de la déclaration de principes pour l’observation internationale d’élections adopté le 27 octobre 2001 sous l’égide des Nations Unies ainsi que les engagements pris dans la déclaration de Bamako en 2000 par les Etats Francophones pour la tenue d’élections libres et transparentes.

L’objectif général de la mission s’inscrit dans le cadre de la promotion des élections crédibles et de la bonne gouvernance en Afrique.

ACTIVITES DE LA MISSION

La COMISCA a tenu dès son arrivée, des consultations avec les autorités électorales ainsi que les autorités administratives et les partenaires du processus électoral.

LA CAMPAGNE ELECTORALE

Les observateurs de la COMISCA ont observé les derniers jours de la campagne et se félicite du climat apaisé et constructif dans lequel la campagne électorale s’est déroulée de manière générale sauf quelques rares incidents et violence survenus dans certaines localités. La couverture médiatique de la campagne électorale a permis à chaque parti de livrer son message selon les dispositions de la Haute Autorité de Communication (HAC).

DEROULEMENT DU SCRUTIN

Le scrutin s’est bien déroulé sur l’ensemble du territoire. Nos équipes ont assisté à l’ouverture, à l’opération de vote et au dépouillement. De cette élection qui revêt un caractère capital, il ressort les constats fondamentaux suivants sur la base de la compilation factuelle des fiches de nos observateurs et des échanges avec certains groupes d’observateurs nationaux la société civile guinéenne, il convient toutefois de noter :

– Le climat général de sécurité dans le pays ;

– Les efforts du gouvernement et des institutions en vue du succès de cette élection ;

– la présence et le professionnalisme des agents de l’Unité Spéciale de Sécurisation de l’élection (USSEL) dans tous les centres de vote visités;

– Une affluence assez remarquable au niveau des bureaux de vote visités laissant présager un taux de participation très acceptable ;

– La présence des membres de buraeu de vote de même que les délégués de certains candidats et partis politiques ;

– le caractère transparent et consensuel observé dans la conduite des opérations de dépouillement, ceci en présence des délégués des partis et des candidats et des observateurs électoraux;

– aucun incident majeur de nature à perturber de façon significative la sincérité du scrutin n’a été constaté par les observateurs de la COMISCA ;

– le déroulement du scrutin dans une atmosphère de paix et de quiétude ;

– la prompte réaction de la CENI qui a permis la correction de certains dysfonctionnements ;

– la présence massive et rassurante des missions d’observation électorale nationales et internationales ;

– la bonne couverture médiatique du scrutin ;

Cependant, la Mission relève toutefois un certain nombre de dysfonctionnement dans l’organisation technique et ou logistique :

Retard constaté dans l’ouverture de certains bureaux de vote ;

La non assimilation des procédures de vote par certains électeurs analphabètes ;

CONCLUSIONS

La Coordination de la Mission Internationale des Observateurs de la Société Civile Africaine (COMISCA) considère que le scrutin du 18 ocotbre 2020 a été libre, transparent et équitable.

Elle se félicite du climat général de paix dans lequel cette échéance électorale s’est déroulée en dépit des clivages au sein de la classe politique. Malgré les dysfonctionnements d’ordre technique et organisationnel mineur, le peuple guinéen a, jusqu’à l’achèvement des opérations de dépouillement des votes, remporté le pari de la tenue d’une élection apaisée, transparente et inclusive.

Cependant, la COMISCA condamne les actes de violence et des discours appelant à la haine.

Elle condamne avec fermeté et rigueur, l’incivisme du candidat Cellou Dalein Diallo qui, s’est précipité pour se proclamer vainqueur dudit scrutin dans la journée du 19 octobre en violation de la loi électorale guinéenne et cherche à entrainer la Guinée dans le KO contre la volonté du peuple.

Elle encourage toutes les parties prenantes au processus électoral à surmonter les divergences politiques par des voies pacifiques et, à agir résolument pour dénoncer et rejeter avec ambiguïté les incitations à la haine sous quelque forme que ce soit.

RECOMMANDATIONS

Dans la perspective des scrutins à venir, la COMISCA formule les recommandations ci-après :

 La distribution des cartes d’électeurs à temps ;

 La poursuite des efforts en vue du renforcement des capacités des acteurs du processus électoral ;

 Assurer une gestion cohérente du patrimoine (matériel, archives, etc…) dans le sens d’une préparation anticipée des échéances à venir ;

 Adopter dès que possible des mesures permettant d’assurer le suivi, le stockage et la mise à jour informatisés de toutes les données du fichier électoral ;

APPEL

La Coordination de la Mission Internationale des Observateurs de la Société Civile Africaine (COMISCA) lance un appel à la retenue aux candidats, à leurs supporters et sympathisants avant, pendant et après le scrutin. Elle les exhorte à sauvegarder le climat de paix ayant prévalu jusque-là, à respecter le verdict des urnes, et à recourir uniquement à la voie légale pour des contestations éventuelles le cas échéant.

La Mission félicite l’ensemble des parties prenantes, notamment les acteurs politiques, le peuple guinéen, le gouvernement, et les forces de sécurité de la Guinée pour le sens de responsabilité dont ils ont fait preuve tout au long du processus électoral. Elle salue également le sens de responsabilité et de discipline démontré par les électeurs dans l’exercice de leurs droits civils.

Elle remercie aussi la Commission Electorale Nationale Indépendante, le Ministère de l’Administration Territoriale, le Ministère de la Sécurité, le Ministère de la Communication ainsi que tous les acteurs impliqués pour la planification et le déroulement de l’élection réussie.

La COMISCA remercie très sincèrement Son Excellence le Professeur Alpha CONDE, pour son implication personnel pour la tenue d’une élection pacifique et inclusive tout en respect des gestes barrières dans le cadre de la lutte contre le coronavirus.

Enfin, la Mission exhorte le gouvernement guinéen, la classe politique, l’ensemble des guinéens et tous les acteurs impliqués à engager le dialogue national durant cette phase cruciale de consolidation de la paix et de la démocratie afin que la Guinée retrouve sa stabilité politique et sociale, gage de l’unité nationale.

Fait à Conakry, le 21 octobre 2020

Vive l’Union Africaine

Vive la CEDEAO

Vive la Société Civile Africaine

Que DIEU accorde la Paix en Guinée.

La COMISCA

Je vous remercie

Mr. COMPAORE Saîdou

Président et Chef de mission

Contacts : 620 22 39 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments