Un centre hospitalier assaini, est une aubaine pour non seulement pour le personnel, mais aussi et surtout pour les malades. C’est dans cet élan de solidarité que la Fondation Pr Alpha Condé pour l’Humanitaire FB-Obama, avec ses mouvements de soutien à ladite Fondation, a organisée une campagne d’assainissement de l’hôpital Ignace Deen, ce samedi, 27 février 2021. C’est une activité organisée en collaboration  avec la direction de ce centre hospitalier.

 De la rentrée principale, jusqu’à la morgue, ces mouvements de femmes, activistes ont balayé dans les bureaux et dans l’enceinte de ce centre hospitalier.

Il faut préciser que les activités d’assainissement sont depuis longtemps dans les habitudes de la Fondation Pr Alpha Condé pour l’Humanitaire F-B Obama qui œuvre pour le bien être des Guinéens. Selon Mme Hadja Fanta Perkins Condé, la patronne de la Fondation Pr Alpha Condé pour l’Humanitaire F-B Obama, depuis que les autorités guinéennes ont donné le coup d’envoi, son institution s’investie dans cette campagne d’assainissement.

« Il y a longtemps, depuis que les autorités ont lancé cette campagne de l’assainissement, la Fondation a commencé sa première activité à la maison du Président de la République (Sékoutouréyah), le père de tous les Guinéens, le Pr Alpha Condé. Donc, j’essaie d’emboiter les pas de mon père, qui a pris le balai pour la première fois, pour donner le coup d’envoi de la campagne d’assainissement en Guinée. Lorsque j’ai vu ses images aux Etats Unis, cela m’a émerveillé. Donc, avec Ignace Deen, ce n’est pas la première fois que la Fondation pose de tel acte. La Fondation Pr Alpha Condé marraine beaucoup de mouvements sur le terrain. Mais,nous œuvrons dans beaucoup d’actions humanitaire. Cette action d’assainissement de l’hôpital Ignace Deen,est un plaisir pour moi encore de servir ma Nation. Voilà pourquoi, je prie Dieu de donner encore une longue vie au Pr Alpha Condé. Mais, je félicite aussi Dr Awada, parce que, ma précédente visite et celle d’aujourd’hui, m’a permis de voir beaucoup de changement, d’amélioration de qualité de travail à Ignace Deen ».

La présidente cette Fondation n’a pas manqué de prodiguer des conseils pour le respect des règles d’hygiène en cette période de Covid-19 : « Je remercie également, ce mouvement des cadres, qui ont l’initiative d’accompagner non seulement Dr Awada et la Fondation Pr Alpha Condé pour l’Humanitaire. Quand nous sommes propres, avec cette Covid-19, à travers le lavage des mains et le respect de distanciation sociale, nous pouvons facilement lutter contre cette pandémie en Guinéeé ».

Satisfait de cet acte citoyen, Dr Mohamed Awada, directeur général de l’hôpital  Ignace Deen a indiqué: « Comme chaque semaine ou chaque deux semaines d’ailleurs, nous entreprenons de telles activités, pour que l’hôpital national de Ignace Deen soit toujours propre. Nous avons posé beaucoup d’actes, vous avez vu les images d’antan. Avant que je ne prenne la fonction ici, les ordures étaient partout. Aujourd’hui, ces ordures sont enlevées et, on a mis des espaces d’airs, installé des bancs, des tables pour les patients, etc. Ces espaces font aujourd’hui notre fierté. Et, vous avez vu la morgue aussi où on a un espace rituel, pour les rites funéraires. Pour que cet hôpital sorte dans cette boue, il a fallu la générosité de certains donateurs, venant de la part des amis, des relations, des frères… mais, ce qui n’ont pas vu Ignace Deen avant, ne peuvent pas s’en rendre compte mais, avec les images d’avant que nous avons, je pense que, c’est assez parlant. Le Pr Alpha Condé aime des actes posés, il veut développer le pays, et nous devons l’accompagner sur tous les angles. Parce que, c’est une opportunité pour nous, d’avoir un président comme lui, il est connu dans le monde entier et il a beaucoup de relations, beaucoup d’expérience ».

Tout en précisant que, la plupart de ces femmes sont des activistes, des filles de salle, en un mot des techniciennes de surface, que la direction ne paye pas réellement mais, elles accompagnent la direction dans les actions qu’elle entreprend, afin de rendre ce temple de  source de vie propre.

« A chaque fois qu’il y a des actions ponctuelles, elles viennent faire le bénévolat malgré qu’elles ne perçoivent pas de salaire. Seulement, quelque fois, on leur donne le transport. Et, c’est grâce à elles que cet hôpital a une visibilité de propriété. C’est une fierté pour moi aujourd’hui, de constater qu’il y a des gens qui quittent à l’intérieur du pays, pour venir me féliciter. Moi je suis dans la logique de travailler pour mon pays. C’est pourquoi, je profite de l’occasion pour remercier tous les partenaires qui m’ont accompagné, sans oublier le Pr Alpha Condé, notre champion, le bâtisseur de temps moderne qui, depuis 2010, il a une certaine vision pour les centres hospitaliers du pays. Pour preuve, le centre de Donka est aujourd’hui l’un des bijoux de la sous-région ouest africaine. Dans sa vision, le Pr alpha Condé a pour mission de rénover l’hôpital Ignace Deen, comme celui de Donka. Et, dans un avenir proche, il procédera à la rénovation de l’hôpital Ignace Deen », a-t-il rappelé.

Pour Mme Mafoudia Samaké, porte-parole du groupement des femmes-activistes pour l’entretien d’Ignace Deen, c’est Dr Awada qui a apporté un changement dans ce centre. « Les lieux qui sont  transformés aujourd’hui en jardin,  que les hommes puissent s’assoir là-bas, c’est Dr Mohamed Awada qui a rendu ces lieux propre. Sinon, il y avait que de cacas et  des ordures là-bas. Nous avons décidé de rendre cet hôpital propre pour donner une bonne image à la qualité de service sanitaire de notre pays. C’est pourquoi, chaque semaine ou chaque deux semaine, on vient pour balayer dans l’enceinte et dans les bureaux de l’hôpital Ignace Deen », témoigne Mme Mafoudia Samaké.

Source guineelumiere.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments