Le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, se serait suicidé, selon ses rivaux du groupe Iswap, affilié à l’organisation État islamique. Il aurait trouvé la mort autour du 18 mai après avoir déclenché un explosif lorsqu’il était poursuivi par des combattants d’Iswap à la suite de combats. Aux alentours de 10 h ce lundi, l’armée nigériane n’a encore rien confirmé. En près de 10 ans de conflit dans le nord-est du Nigeria, Abubakar Shekau a été annoncé mort au moins cinq fois avant de réapparaître.

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.