Depuis le 30 janvier 2021, les opérations de démolition des encombrants physiques des routes et trottoirs ont démarré à Conakry. Cette campagne de dégagement des encombrants physiques sur le long des routes s’est poursuivie ce mercredi, 17 février au niveau de la SIG Madina. SIG, une abréviation de la Société Immobilière de Guinée où sont construites les premières maisons sous forme de cité ou de logement sociaux en Guinée.

Ce quartier situé dans la commune de Matam est considéré comme le bastion du parti RPG, aujourd’hui au pouvoir.

Les opérations de démolition ont été lancées par le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma et le gouverneur de la ville de Conakry, Général Mathurin Bangoura, mais aussi de plusieurs agents des forces de défense et de sécurité.

Alors que s’est-il réellement passé entre les citoyens de ce quartier populeux et le gouverneur de Conakry ? Nos reporters rapportent que depuis deux semaines, des sensibilisations sont en cours pour que les citoyens acceptent la démolition. Ce qu’ils n’ont pas accepté, s’abritant derrière le RPG, parti au pouvoir. Depuis la semaine dernière, des réunions se tiennent pour organiser la résistance contre cette opération au niveau de la SIG.

Mais comme un dicton populaire nous enseigne que chaque chose à son temps, le général Mathurin Bangoura a estimé enfin que le temps de la sensibilisation est terminé. «  il n y a pas de raison que ce qui s’est passé dans les autres quartiers de Conakry ne se passe pas à la SIG-Madina. Selon des témoins, l’ancien Secrétaire général de la gendarmerie nationale est allé plus loin pour dire clairement aux caciques du RPG que ce n’est pas un problème politique, mais sociétal pour améliorer les conditions de vie des populations. D’où cette résistance des militants et sympathisants du RPG contre le gouverneur de Conakry qui a fini par être étouffée par les forces de défense et de sécurité fortement mobilisées. Les opérations ont continué au bord de l’autoroute Fidel Castro avant ce jeudi.

Sur le terrain, le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, Dr Ibrahima Kourouma a demandé au gouverneur de la Ville de Conakry de donner la seule journée de ce mercredi aux citoyens pour qu’ils puissent vider les magasins, boutiques et maison. Faute de quoi, les opérations reprendront demain jeudi à la SIG et tous les domaines cochés au rouge seront touchés.

Le Ministre de la Ville et de l’Aménagement du Territoire, a notamment déclaré : « Je voudrais signaler que c’est une activité instruite par le Président de la République. Il ne fait pas de distinction entre les populations guinéennes. Le dégagement de ces encombrants et de tous ceux qui occupent les emprises est fait pour deux choses. La premièrement, c’est la sécurité des populations. La seconde chose, c’est l’amélioration du cadre de vie du guinéen. La mission que nous avons, nous l’a faisons de façon très claire et de façon très honnête pour éviter que l’un ou l’autre se sente brimé. »

Pour sa part, le gouverneur de la ville de Conakry est resté droit dans ses bottes : « C’est une décision du gouvernement sur instruction du chef de l’Etat, le Président Alpha Condé. Ce qui est en train d’être fait, c’est pour le bien-être de la population de Conakry. Le coup d’envoi a été donné dans la commune de Kaloum qui abrite l’administration et où se trouve le chef de l’Etat. L’aménagement a déjà débuté à Kaloum, les lieux déguerpis sont en train d’être restaurés, c’est la même chose qui va se passer dans les autres communes de Conakry »,rassure le Général Mathurin Bangoura.

Source guineelive.com

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments