Il n’est secret pour personne qu’en  Guinée, la corruption est monnaie courante  depuis qu’Alpha Condé est arrivé au pouvoir en 2010. Avec l’épidémie à virus Ebola, il  y a des guinéens qui sont devenus riche  grâce à cette maladie, qui a pourtant endeuillé des milliers de familles. Le cas de Dr Sakoba Keita est illustratif. Quand ce dernier est apparu pour la première fois, pour parler l’apparition  d’une maladie mystérieuse en Forêt, il était vraiment en hayons. Mais, de nos jours, il n’y a pas quelqu’un qui est propre comme Sakoba Keita de l’ANSS.

Avec  la pandémie du coronavirus aussi, la même pratique reprend surface en République de Guinée.  Des cadres sans vergogne, se livrent à cette sale besogne au niveau du Palais du Peuple.  Ici, on retire des millions de francs guinéens aux citoyens, pour leur  donner au retour,  un formulaire de contrôle sanitaire, sans aucune visite, qui leur déclarer négatif du Covid-19.  Ce formulaire leur autorise  de voyager à travers le monde. Et, celui qui n’arrive pas à payer ce montant, il peut être déclaré positif, sans aucune visite également.

Et, ce travail est pratiqué par un certain Chéri avec son équipe… Selon notre confrère Mame Cambel, qui a intervenu aujourd’hui dans l’émission ‘’Face à l’Info’’ de la  première radio privée de la place, ce nommé Chérif et son équipe sont capable de demander aux citoyens entre 15 à 20 millions de francs guinéens. Alors qu’officiellement, Etat guinéen exige 500 à 600 mille francs guinéens, pour  faire le test de dépistage du covid-19.

Dossier à suivre !

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 628 98 46 60       

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.

No Comments