La concertation nationale avec l’ensemble des acteurs des forces  vives de la nation se poursuit au niveau du palais du peuple. Pour cette  deuxième  journée,  la junte a échangé avec la société  civile, les diplomates,  ainsi que de la communauté  guinéenne vivant à  l’étranger, pour la gestion  de  la  transition en Guinée.

Au sortir des échanges ce mercredi, avec les nouvelles autorités  du pays, à  sa tête le Colonel Mamady Doumbouya, le commandant des forces spéciales  qui renversé le régime d’Alpha Condé,  le 05 septembre dernier, par un Coup d’État,  porte-parole de la diaspora guinéenne, qui a  toujours  souhaité une  transition pour la Guinée,  depuis  que l’ancien  président déchu et sa bande ont imposé  au peuple  de Guinée, ce fameux projet de troisième  mandat pour Alpha Condé,  Sorel Keita a indiqué  au micro de  notre  reporter  que, si les  dirigeants ne sont pas  bons,  rien ne sera  possible.

” si les dirigeants  ne sont pas bons,  rien ne  sera  possible. Parce qu”en Guinée,  il y a qu’à  même  un système et, ce système  là, il est très  puissant. Ce système  on le  trouve  dans tous  les  rouages de la société. Et  contre ce système,    tous  ensemble,  nous  devons  lutter,  pour qu’il y ait  moins  de pauvreté,  moins  de  violence,  moins d’injustice,  qu’il y ait moins  de népotisme, afin que les guinéens  puissent  vivre  heureux  dans leur pays. Et que  le guinéen le plus  malheureux  soit notre boussole. Les plus pauvres doivent être  nos préoccupations. Nous  devons nous occuper des gens des plus  malheureux. Et  lors que, nous arrivons à  faire  en sorte que, le guinéen le plus  malheureux vit bien  nous  tous nous vivrons bien. Parce que, ce pays n’est  pas  seulement  scandale géologique, c’est  un scandale  humain. C’est  un pays qui a  beaucoup  de ressource  humaine, le problème  c’est  de les amener  à  travailler ensemble et leurs  donner  la preuve  par  son exemplarité. Il faut  être  exemplaire.  Ceux  qui sont  en haut doivent donner  de bon exemple et, s’ils  sont  exemplaires,  la population suivra. Parce que, le Guinéen est  courageux,  parce  que, le Guinéen  a  n’en marre de cette situation,  parce que  le Guinéen veut  sortir  et aujourd’hui, nous  avons la chance  historique d’arriver  à  transformer  nos rêves à  une réalité. Et  en faire en sorte  que, ce pays  là retrouve le chemin  de l’espoir”, indique  Mr Sorel Keita,  porte-parole  de la diaspora  guinéenne, à  l’issue  des échanges  qu’il eu avec le Colonel  Mamady Doumbouya,  Chef  de la junte en Guinée,  dans le cadre  de la  concertation nationale,  pour la gestion  de la transition en Guinée.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél : 623 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.