Le Comité  National  pour le Rassemblement et le Développement, par la voix  de son porte-parole,  en la personne  du Colonel Amara Camara,  était  devant presse  ce samedi,   pour faire le point sur la situation de l’ancien  président  déchu, Pr Alpha Condé, les différents  voyages  que la délégation de la CEDEAO a effectué  en Guinée, ainsi que les sanctions que l’institution a infligé  contre la Guinée et les membres  du CNRD, à  savoir, la libération  immédiate  de l’ancien  président, l’interdiction de la Guinée  dans  toutes  ses instances, le gel des avoirs des membres  du CNRD et l’interdiction  de voyages des membres  du CNRD  et de leur famille, le retour rapide de l’ordre constitutionnel,  l’organisation des élections dans un délai de six mois…

Dans cette optique,  le CNRD a reçu hier vendredi leurs excellences Nana Akofo Ado, président ghanéen,  même temps  president en exercice des conférences  des chefs d’État et Alhassane Dramemane Ouattara, président  ivoirien, pour signifier leur vive voix au CNRD.

Selon le Colonel Amara Camara, le CNRD a eu des échanges fructueux  et sincères  avec ses deux  chefs d’État. Avant de faire savoir  que, la délégation  a pu rencontrer l’ancien  président et elle a remercié  le président  Doumbouya, pour avoir leur facilité ce point.

Pour le point  qui parle de la libération immédiate de l’ancien président  déchu, comme exigeait la CEDEAO,  selon le Colonel  Amara Camara, il n’en est pas question.

” Il est aussi clair pour toutes les parties que, l’ancien président déchu, Pr Alpha Condé demeurera en Guinée et au lieu  du choix  du CNRD. A cet effet, toutes  les mesures  seront  prises pour le respect  de son  intégrité physique  et morale”, précise  Colonel  Amara Camara pour tout  le monde,  surtout, pour cela  qui la sortie de l’ancien président  déchu.

S’agissant le retour de l’ordre  constitutionnel et l’organisation  des élections pour un délai  de dix mois, il a été  rappelé  par le président  de la république, à  ses hôtes  qu”il était  important  que, la CEDEAO  écoute les aspirations du peuple  de Guinée. Il a insisté de faire  attention  à ne pas  tomber  dans même  erreurs du passé. Pour éviter ses erreurs, il les a informés  que les concentrations  nationales sont débutés  et que, seul le peuple dessinera son destin.

Pour le troisième  et quatrième  point,  le gel des avoirs et interdiction  de voyages, les échanges  ont  été  très  brefs, le président  a répondu que, les membres  du CNRD sont  des soldats,. Donc  dit’il, ils n’ont pas besoin de  voyager. “il n’y avait rien  à  geler sur nos  comptes. Voici en grande ligne que le Cnrd6 a voulu  rendre  à  la porté des hommes  de médias”, conclu  Colonel  Amara Camara, porte-parole du CNRD aux journalistes.

Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com

Tél  : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.