S’il y a quelque chose, que les nouvelles autorités doivent vraiment interdire, dans la circulation à  Conakry  comme  à  l’intérieur  du pays, c’est  bien le sens contraire  des motos taxis dans le secteur  des transports urbains et interurbains.

A vue  et au su de tout  le monde, surtout du ministère  en charge des Transports, malgré des dégâts, ou encore l’indiscipline que ces taxis  motos causent dans la circulation en longueur  de journée, suivi des accidents de circulation, vraiment le Président du CNRD, Président  de la Transition,  Colonel Mamady Doumbouya doit forcement interdire ce phénomène, qui n’inhoneur pas  le secteur des transports de notre pays.

Aujourd’hui,, même sur l’avenue de la République à  Kaloum,  cette pratique est happy wheels demo quotidien. Des fois, c’est  les hommes en uniforme, sensés   de donner  de bon exemple aux citoyens, qui sont les premiers à  circuler au sens contraire à Conakry et partout en Guinée.

Selon des sources,  c’est en Guinée seulement qu’il faut penser à  rouler au sens inverse dans la circulation. Il y a même certains conducteurs des engins  lourds, qui font pire que ces taxis  motos. Voilà pourquoi, nous attirons  l’attention des autorités,  qu’avec cette campagne de déguerpissement,  de prendre en compte l’interdiction de la circulation des taxis  motos,  au sens  inverse dans les rues  à  Conakry et à  l’intérieur du pays.

Dossier à suivre !

Avec Younoussa Bangoura, po flammeguinee.com

Tél ; 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.