Même si la durée n’est pas encore connue, mais la charte de la transition est dorénavant disponible, cette  question de la durée  de la gestion de la  Transition tarote  dans les esprits.

Au cours d’une  émission où  il était l’invité, Idrissa Chérif, puisque c’est  de lui qu’il  s’agit,  ancien ministre de la communication, sous le CNDD de Moussa Dadis Camara,  a donné  son point de vue  sur cette durée  de la transition en Guinée.  Selon lui, il faut accorder une période allant de 24 à 30 mois maximum au Comité National du Rassemblement pour le Développement, en vue d’une transition réussie.

Actuel Président du Parti Union pour le Changement de la Guinée estime qu’une fois ce délai serait passé, les guinéens commenceront à s’impatienter, pour renouer encore avec les manifestations de rue.

“Nous sommes dans un État de grâce, dans huit (8) mois les gens vont changer de comportements et seront encore plus durs devant le CNRD. Il faut donc faire en sorte que la durée de la transition n’excède pas deux (2) ans et demi. Trente (30) mois, c’est suffisant pour une transition et puis mettre ce pays-là sur les rails de la démocratie”, a estimé Idrissa Chérif, à nos confrères de l’émission “Mirador” de ce jeudi.
Avec Younoussa Bangoura, pour flammeguinee.com 
Tél : 628 98 46 60

Journaliste Directeur de Publication du site d'information Flammeguinee.com. Retrouvez à travers les articles l'actualité complète de la Guinée, de l'Afrique et du Monde. Tél : (00224) 628984660.